Gironde : une trentaine de "masques blancs" manifestent à La Teste de Buch

Une trentaine de manifestants, s'étaient donné rendez-vous ce dimanche 18 avril en fin de matinée sur la place du marché de la Teste de Buch. Ils protestaient contre le port du masque obligatoire, le vaccin, et plus généralement les restrictions de libertés liées à la crise sanitaire.

Les "masques blancs" ont défilé sur la place du marché de la Teste de Buch, sous les yeux ébahis des passants.
Les "masques blancs" ont défilé sur la place du marché de la Teste de Buch, sous les yeux ébahis des passants. © Julie Chapman / France 3 Aquitaine

Vêtus de blanc de la tête aux pieds, et le visage entièrement couvert, une trentaine de personnes ont défilé ce dimanche 18 avril en fin de matinée, sur la place du marché de la Teste de Buch, sous les yeux surpris des passants. 

Ces "masques blancs" dénoncent l'obligation de port du masque, les vaccins, et, plus généralement, les restrictions de libertés dans le cadre de la crise sanitaire, comme ils le dénoncent lors d'une prise de parole à l'issue du défilé. 

"Je crois qu'il faudrait être aveugle pour ne pas voir que les gens se sont arrêtés de vivre, tellement ils ont peur de mourir. Ils s'empêchent de vivre, c'est un paradoxe quand même" estime Jocelyne, psychologue. 

Laëtitia, quand à elle, proteste contre les mesures imposées aux enfants. Léa, sa fille de 7 ans, ne porte pas le masque, "pour des raisons médicales". Alors depuis novembre, c'est l'école à la maison. "Elle-même ne souhaite plus retourner à l'école pour le moment, parce qu'elle trouve qu'il y a beaucoup de choses anxiogènes", précise Laëticia. 

Sur le marché, les curieux sont nombreux à observer la scène, ou à sortir leurs téléphones, pour enregistrer la séquence. Mais en les interrogeant, peu semblent réellement sensibles au discours des manifestants.

→ regardez le reportage de Julie Chapman et Jean-Michel Litvine : 

Gironde : une trentaine de "masques blancs" manifestent à La Teste de Buch

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société manifestation économie social