• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pointe du Cap Ferret : réactions des riverains face à l'interdiction de l’accès au littoral du bassin

Au bout de la presqu’île, la promenade en bord de bassin d’Arcachon située en face du restaurant "Chez Hortense" est interdite. / © Quentin Trigodet
Au bout de la presqu’île, la promenade en bord de bassin d’Arcachon située en face du restaurant "Chez Hortense" est interdite. / © Quentin Trigodet

La ville de Lège-Cap-Ferret (Gironde) a interdit la promenade sur les digues de la Pointe du Ferret face à l'érosion grandissante. Réactions des promeneurs et des riverains.

Par America Lopez

C’est le préfet de Gironde, Didier Lallement, qui avait demandé mercredi 6 février "la mise en œuvre de mesures d’urgence face à l’accélération du phénomène d’érosion à la pointe du Cap Ferret".

La municipalité n'a pas tardé, et depuis vendredi, les élus ont décidé d’interdire la promenade sur les digues de la Pointe du Ferret. 

Les promeneurs du week-end sont donc tombés sur la fermeture à la circulation piétonne le long du littoral, entre la Pointe et Chez Hortense, comme la municipalité l'a indiqué sur sa page Facebook :
 

 
Cette interdiction est très frustrante, commente ce couple venu de La Réunion pour découvrir le Cap Ferret.

 

Les riverains qui sont directement impactés comme François Laffitte du restaurant Chez Hortense s'interroge sur l'opportunité de cette interdiction car ce sont eux qui supportent les frais de travaux de renforcement des digues.

Ce qui est douloureux pour nous c'est que l'Etat interdit aux gens de passer (..). Nous n'avons même pas été prévenu avant, déplore François Laffitte.


►Voir notre reportage sur l'interdiction de l'accès aux plages de la pointe de la presqu'île :
Pointe du Cap-Ferret : réactions face à l'interdiction d'accès aux plages

Sur le même sujet

Pointe du Cap-Ferret : réactions face à l'interdiction d'accès aux plages

Les + Lus

Les + Partagés