Portrait. Florian Clément, originaire du Teich, photographe passionné par les phénomènes météo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olfa Ayed avec Maria Laforcade
Florian Clément en train de prendre une photo sur la Dune du Pilat.
Florian Clément en train de prendre une photo sur la Dune du Pilat. © Jean-Michel Litvine - France Télévisions

A 24 ans, Florian Clément étudie la météorologie à Toulouse et pendant son temps libre, il photographie les phénomènes météo. Son lieu de prédilection pour les observer : la dune du Pilat.

"L’idée est d’arriver un peu avant le lever de soleil pour profiter des meilleures lumières et puis être au meilleur endroit au moment où il va se lever", explique Florian Clément au volant de sa voiture.

Le jeune homme de 24 ans, originaire de Le Teich, commune située près du Bassin d’Arcachon (Gironde), se dirige, à l’aube, vers la dune du Pilat, avec un objectif : photographier le paysage. Cet étudiant en météorologie à Toulouse (Haute-Garonne) passe son temps libre à photographier les phénomènes météo et les paysages. Il documente ses réseaux sociaux de ses clichés et de ses observations climatiques : sur YouTube et Instagram.

Sur Facebook il tient même quotidiennement un bulletin météo suivi par plus de 11 000 personnes.

C’est vrai qu’il y a des moments où c’est un peu plus calme où c’est la même météo pendant une semaine, c’est un peu moins intéressant. C’est vrai qu’on peut un petit peu se lasser mais comme je suis passionné je garde cette rigueur de faire ma carte une fois par jour.

Florien Clément

étudiant passionné de photographie et de météo

"La météo peut rendre beau n'importe quel paysage"

Ce vendredi 12 novembre au matin, avec quelques heures de sommeil en moins et quelques efforts en plus pour gravir le mur de sable, ce chasseur d'image, armé de son appareil, se tient prêt à immortaliser le moment. "Pour moi c’est une passion parce que c’est beau tout simplement. J’aime admirer les belles choses. La diversité de la météo c’est magnifique. Elle peut rendre beau n’importe quel paysage."

Le 24 octobre dernier, le jeune homme de 24 ans capture un événement rare : la chaine des Pyrénées ou plutôt son mirage qui se détache sur l'horizon.

Cette passion pour les phénomènes météo, c'est en juillet 2011 qu'elle commence. Un coup de foudre un soir d'orage dans les Vosges. "Je pense que c’est cette photo qui fait que je fais aujourd’hui de la photographie parce que j’ai vu ce spectacle incroyable et je trouve que là, le mot immortaliser un événement, prend tout son sens."

Sa passion guide le rythme de ses journées, pour le plus grand plaisir de ceux qui le suivent.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.