Audenge : le Centre de soins LPO Aquitaine attaque une nouvelle année

L'année 2017 a été mouvementée pour le centre de soins LPO Aquitaine, avec 3394 animaux reçus au centre au cours de l'année. 2018 commence elle aussi en pleine action, avec l'accueil d'oiseaux marins victimes des tempêtes qui se sont rabbatues ces derniers jours sur les côtes aquitaines. 

Ce Fou de bassan n'a pas eu de chance. Rabattu par les vents et les marées sur les côtes pendant les tempêtes, il finit par se fatiguer, et les poissons morts sont plus faciles à attraper. Sauf que celui-ci contenait un hameçon... Le grand oiseau blanc se trouve désormais rapatrié au centre de soins LPO Aquitaine. 
Une année 2018 qui commence mouvementée pour le centre, situé à Audenge sur le Bassin d'Arcachon. Les tempêtes Bruno, Carmen, et Eleanor n'ont pas été aimables envers les oiseaux marins, et c'est dans les locaux de la LPO Aquitaine qu'ils sont soignés suite à leurs divers traumatismes. 

Nous avons reçu 24 animaux depuis le premier janvier, dont quatre oiseaux qui nous sont arrivés suites aux tempêtes, 

raconte Manon Tissidre, directrice du centre de sauvegarde. 

Mais on ne traite pas que les oiseaux au centre. Tous les animaux sauvages, des plus grands aux plus petits, peuvent avoir la chance d'y être soignés. Une grande variété d'espèces, des loutres aux chouettes aux martres des pins, s'y trouve en ce moment-même. 


En 2017, 3394 animaux ont été reçus sur le site, soit 892 de plus que l'année d'avant. L'augmentation dans le nombre d'espèces qui y sont ammenées peut s'expliquer par la notoriété croissante du centre, mais aussi par l'introduction cette année d'un pôle de médiation et de coordination, permettant la rapatration rapide des animaux.

Avant, beaucoup d'animaux mourraient en attendant d'arriver au centre. Maintenant, nous avons la possibilité de les faire venir en moins de 24 heures, et éviter ainsi beaucoup de décès,  

raconte Manon. Un autre facteur d'après elle est l'expansion des zones périurbaines, qui...  

...augmentent les zones de contact dans lesquels les humains et les animaux ont des chances de se croiser. 

La majorité de ces animaux arrivent au centre pour des causes liées à l'activité humaine : collisions avec des véhicules, destruction d'habitat... Le deuxième facteur d'accueil est la prédation, généralement par les chats domestiques. 


Pour l'année 2018, le centre souhaite aller de l'avant, et espère pouvoir accueillir davantage de vétérinaires sur place, ainsi que plus d'équipement spécifique aux différents espèces :

Vu notre emplacement sur le bassin, nous recevons beacoup d'animaux issus des zones humides. En France, il y a très peu de centres qui sont aussi spécialisés que nous dans ce domaine, donc ce type d'équipement est très important, 

souligne la directrice. 

Les tempêtes se sont peut-être essoufflées, mais le centre de soins d'Audenge s'apprête à attaquer la nouvelle année avec brio. 

Si vous pensez avoir trouvé un animal en détresse, consultez ce guide de la LPO, ou contactez le centre de soins LPO Aquitaine au 06 28 01 39 48. 

Jean-Claude Lacoste et Karim Jbali étaient sur place ce jeudi matin : 

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité