Gironde : comment va se jouer la Fête de la Musique 2020

La 38ème édition de la Fête de la Musique est marquée par les annulations liées à l'épidémie de Coronavirus. Comment fêter le quatrième art ? Quels sont les spectacles annulés et maintenus ? Mode d'emploi.
Paul Daniel de l'ONBA
Paul Daniel de l'ONBA © Julien Benhamou

C'est du jamais vu depuis 1982. Pour la première fois de son histoire la Fête de la Musique imaginée par Jack Lang est associée à un mot : ANNULATION. 
Gestes barrières, distanciations physiques et Covid-19 ont donc eu raison de cette manifestation plébiscitée par les Français. Les rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public sont toujours interdits, il n'est donc pas difficile d'imaginer que le Fête de la Musique en est fortement chamboulée. Pas de concerts de rue, pas grandes scènes extérieures, la version 2020 ne ressemblera pas aux versions précédentes.

 

Pas de musique dans la rue et sur les terrasses

À Bordeaux, sur son site, la mairie confirme que les concerts de rues seront interdits pour la Fête de la Musique ce dimanche 21 juin. "Sur mesure gouvernementale, toute manifestation musicale spontanée sur la voie publique ce dimanche est interdite, ainsi que les rassemblements de plus de 10 personnes", explique-t-elle. "Aucun concert officiel ne sera organisé en extérieur". "Certains lieux privés (salles de concert, bars, restaurants...) pourront proposer des animations, exclusivement en intérieur, sous la responsabilité des exploitants et sous réserve du strict respect des consignes sanitaires". 

Voici la liste des règles sanitaires à respecter : l'animation ne doit provoquer ni regroupement, ni file d'attente à l'extérieur de l'établissement ; les animations et la musique amplifiée sur les terrasses sont interdites ; et les horaires d'ouverture ne seront pas étendues. Les bars et restaurants devront en effet fermer à 2h du matin dans la nuit de dimanche à lundi. Ce dimanche, aucune dérogation ne sera accordée comme cela avait pu être le cas certaines années avec un débord autorisé jusqu'à 4h du matin.

La préfecture et la ville de Bordeaux ont fait paraître deux arrêtés qui précisent les interdictions, notamment celle de la vente d'alcool à emporter après 22 heures.

Ce vendredi 5 communes de Gironde ont fait des demandes auprès de la préfecture pour des animations. Celles-ci sont à l'étude. Les autorités les accorderont si les festivités se tiennent dans des établissements recevant du public, c'est à dire des lieux fermés autorisés à accueillir 5000 personnes maximum et tout en respectant les règles sanitaires. S'il s'agit d'espaces extérieurs, les municipalités devront délimiter une zone et être en capacité de la fermer tout en mettant en place une entrée et une sortie. 

Par ailleurs les forces de l'ordre vont renforcer leurs dispositifs pour veiller au respect du dispositif de sécurité et du protocole sanitaire. Ainsi en Gironde, 400 gendarmes supplémentaires seront sur le terrain renforcés par 100 personnes de la réserve opérationnelle. Côté Direction Départementale de la Sécurité Publique, 70 policiers en plus des effectifs habituels seront déployés sur le terrain à Bordeaux.

Communiqué de presse du Ministère de la Culture

Demandez le programme

Pour autant, certains spectacles sont maintenus, mais à une seule condition : le respect des mesures sanitaires.

C'est le cas de l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine qui propose trois spectacles, dont un destiné aux enfants avec la représentation de Pierre et le loup de Prokofiev, dirigée par Marc Minkowski à 12 heures au Grand Théâtre. Le spectacle est gratuit, toutes les places ont été réservées en seulement 2 heures. La jauge est réduite à un siège sur deux, mais comme les familles peuvent se regrouper dans la salle, vous pouvez tenter votre chance, quelques places sont encore disponibles.

Marc Minkowski, directeur général de l'ONBA
Marc Minkowski, directeur général de l'ONBA © Georges Gobet, AFP

Mais il faut se rendre à l'évidence, les concerts de rue, l'ambiance déambulation musicale, c'est du passé, en tout cas cette année. Pour tous les artistes, les salles de spectacles ou les lieux de concerts, c'est un véritable crève coeur.

Cette année le 21 juin tombe un dimanche, et le dimanche c'est traditionnellement jour de concert au Café Brun, lieu emblématique des nuits bordelaises. "Ça me rend triste mais je ne préfère rien faire" déplore Arnaud Paul, patron de l'établissement.

Même constat et même amertume pour les salles de spectacles. Le Rocher de Palmer à Cenon renonce aussi à sa soirée Fête de la musique. La veille, le samedi 20 juin, le Rocher propose la diffusion en direct du concert du groupe Awaz dans leur salle 650 qui sera pour l'occasion étrangement vide.

le trio venu du Kurdistan, de Syrie et d'Iran se produira samedi dans une salle vide
le trio venu du Kurdistan, de Syrie et d'Iran se produira samedi dans une salle vide © Le Rocher de Palmer

Seule La Grande Poste proposera une scène ouverte aux musiciens amateurs ou professionnels. La superficie de l'établissement permet en effet de respecter les normes drastiques imposées par le gouvernement dans la deuxième phase du déconfinement.

Comme pendant le confinement, la musique en 2020 se fêtera sur la Toile et à la maison.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fête de la musique culture musique manifestation covid-19 société