Bordeaux confinée : comme un air de "déjà-vu"...

C'est parti pour au moins quatre semaines de confinement pour tenter de freiner l'épidémie de Coronavirus. Comme un fait exprès, il fait beau. Ce vendredi, drôle d'ambiance à Bordeaux alors que la veille, on se bousculait presque dans les rues commerçantes.

La rue Sainte Catherine à Bordeaux au premier jour de ce deuxième confinement.
La rue Sainte Catherine à Bordeaux au premier jour de ce deuxième confinement. © J. Chapman
Comme un dimanche, les rues de Bordeaux étaient quasi désertes ce vendredi matin en ce premier jour de confinement national.

Touristes et forains quittent les lieux. L'heure n'est plus à la fête ni au tourisme et la Foire aux plaisirs ferme trois jours plus tôt que prévu.
 
A Bordeaux, la foire a remballé ses plaisirs pour cause de confinement.
A Bordeaux, la foire a remballé ses plaisirs pour cause de confinement. © J. Chapman


Un air de déjà-vu si ce n'est que certaines activités continuent, contrairement à la première fois. Finalement, on croise beaucoup de gens qui travaillent ce vendredi ou qui ont, du moins, une bonne raison de ne pas rester chez eux.

Regardez le reportage de Julie Chapman et Sylvie Tusc Mounet.
 
Bordeaux reconfinée

Du déjà vu ?

Partout en France, il y a un peu plus de sept mois , nous vivions ce premier confinement, soudain, comme une plongée dans l'inconnu pour raisons sanitaires.
Et voilà ce que nous redoutions, ce dont on nous avait menacés... rebelote : restez chez vous.

Pourtant, ce nouveau confinement ne ressemble pas tout à fait au premier. Comme on a pu le constater ce vendredi 30 octobre à Bordeaux.

Ecoutez les explications de Sandrine Valero.
 
Bordeaux confinée version 2 : du déjà vu? pas vraiment




Si vous avez une bonne raison pour être de sortie voici une ATTESTATION à remplir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société