Bordeaux : la Croix Rouge lance sa boutique en ligne, la solidarité se joue en quelques clics

Après le succès de sa boutique éphémère dans le centre de Bordeaux, la Croix Rouge vient d'inaugurer La Boutique Solidaire en ligne. Une plateforme pour acheter des vêtements neufs ou d'occasion. Un magasin virtuel basé sur l'économie sociale et solidaire.
La boutique solidaire avant le confinement. Des vêtements à vendre ou à acheter à tous petits prix, entre 2 et 15 euros.
La boutique solidaire avant le confinement. Des vêtements à vendre ou à acheter à tous petits prix, entre 2 et 15 euros. © Croix Rouge

La Boutique Solidaire by Croix Rouge. C'est son nom. Depuis le 12 juin, l'unité Croix Rouge de Bordeaux redonne vie virtuellement à sa boutique éphémère de vêtements qui avait ouvert le 6 novembre 2019. Un véritable succès stoppé par le confinement. En seulement 4 mois, 13.000 vêtements avaient été vendus pour une recette de 68.000 euros. Mais le magasin situé en plein centre ville de Bordeaux dans le passage Sainte Catherine a fermé ses portes au début du confinement, il fallait donc continuer l'aventure coûte que coûte et l'aventure se poursuit sur le net. 

Toute l'équipe de bénévoles de l'unité Bordeaux de la Croix Rouge autour de Jean-Michel Santa Maria
Toute l'équipe de bénévoles de l'unité Bordeaux de la Croix Rouge autour de Jean-Michel Santa Maria © Croix Rouge/FTV

"Nous ne pouvions pas rouvrir le magasin après le confinement" précise Jean-Michel Santa Maria, bénévole à la Croix Rouge et responsable de la boutique. "D'abord parce que les gens ne peuvent pas essayer les vêtrements avec les normes sanitaires, puis aussi parce que avoir un magasin dans le passage Sainte Catherine oblige à une ouverture 7j/7, ce qui est aujourd'hui impossible pour nous faute de bénévoles".

"Favoriser la consommation raisonnée"

La Boutique Solidaire (LBS) est hébergée par le Label Emmaüs. "Le site de l'association Emmaüs est une sorte d'Amazon de l'économie sociale et solidaire. Ils nous hébergent sur leur plateforme et ils assurent aussi toute l'intendance bureautique et informatique mais aussi la gestion notamment de toutes les transactions et paiements." Jean-Michel Santa Maria précise qu'avec cette aide logistique la Boutique Solidaire peut se concentrer sur trois objectifs majeurs: maintenir le lien social, favoriser la consommation raisonnée et environnementale et surtout permettre de réinvestir des moyens dans d'autres actions.

"Grâce aux ventes nous pouvons financer l'aide alimentaire, l'espace bébé/parents de Bordeaux-Bastide ou encore renforcer nos maraudes envers les plus démunis"

Consommer, c'est donner

Le magasin en ligne est basé sur la même idée que la boutique éphémère. Le client, en achetant un vêtement réalise un don. Un t-shirt à 6 euros permet par exemple à la Croix Rouge d'acheter un duvet qu'elle donnera lors de ses maraudes. Cette économie circulaire est quelque peu amputée avec la disparition de la boutique "réelle" où les clients pouvaient en même temps apporter des vêtements qui étaient revendus dans la même boutique. C'est pour cela que l'association en appelle aux donateurs qui ne peuvent plus physiquement déposer leurs vêtements d'occasion en boutique. Mais cette situation est transitoire.

Une nouvelle boutique pérène à la rentrée

Jean-Michel Santa Maria trépigne d'impatience en prévision de l'ouverture de la nouvelle boutique à Bordeaux cours Alsace et Lorraine. "Si tout va bien  la nouvelle boutique verra le jour en septembre si les délais des travaux sont respectés."

"Mais cette fois-ci, elle ne sera pas éphémère. Elle sera ouverte de façon pérène, nous l'attendons avec impatience."

La future boutique de la Croix Rouge en travaux cours Alsace et Lorraine à Bordeaux
La future boutique de la Croix Rouge en travaux cours Alsace et Lorraine à Bordeaux © Croix Rouge/FTV

En attendant l'ouverture physique du magasin à Bordeaux, la Boutique Solidaire version virtuelle fait un bon démarrage avec plus de 50 transactions en seulement 3 jours d'existence.

 

La future boutique ouvrira ici dans le coeur historique de Bordeaux

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société économie numérique économie social vie associative mode région nouvelle-aquitaine