• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux et les “gilets jaunes”, la mobilité, le logement : les voeux d'Alain Juppé pour 2019

Mercredi 9 janvier : Alain Juppé lors de ses voeux à la presse lance des appels à la modération lors des manifestations des gilets jaunes et appel à la solidarité entre territoire / © C. Le Hesran
Mercredi 9 janvier : Alain Juppé lors de ses voeux à la presse lance des appels à la modération lors des manifestations des gilets jaunes et appel à la solidarité entre territoire / © C. Le Hesran

Le maire de Bordeaux en appelle à plus de modération lors des manifestations  et ouvre des cahiers de doléances dans les huit mairies de quartier. La crise des "gilets jaunes" l'inquiète : "Je me demande si la liberté n'est pas menacée par toutes sortes de forces contraires."

Par Christine Le Hesran

Alain Juppé est venu pour lancer des appels aux Bordelais, aux Girondins aussi.  Un appel à la modération : " l'esprit de Bordeaux, c'est la modération " pour que les manifestations se déroulent dans le calme. 

 

Pour contribuer au grand débat, la ville a ouvert des  " cahiers de doléances et d'espérance dans les huit mairies de quartier. "
 

J'espère qu'on y verra des propositions et des manifestations de confiance dans l'avenir. 
 

Appel à la solidarité entre les territoires

Non, Bordeaux n'est pas la ville des nantis pour Alain Juppé, faisant référence à des propos et idées tenaces répétées ces dernières semaines. 
x

Mais Alain Juppé a bien noté ce besoin de conciliation et de travail avec les autres territoires du département de la Gironde. D'où sa proposition de lancer des " Assises du territoire pour relier mieux encore la métropole et son voisinage. "

Un appel lancé au président du département de la Gironde et au président du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour travailler ensemble à un meilleur équilibre sur les territoires. 
 
 

Des forces contraires


Alain Juppé a fait part de ses inquiétudes au regard des événements de ces dernières semaines et la mobilisation des "gilets jaunes". 

Je me demande si la liberté n'est pas menacée par toutes sortes de forces contraires. 


Sur la gestion politique de la crise des gilets jaunes :

Il y a eu des maladresses mais aujourd'hui il n'y a pas d'alternative.
 

Candidat ? 


Moins grave qu'au début de sa conférence de presse, et au moment des questions réponses avec les journalistes, il a même entonné un petit air musical pour répondre à la question sur sa candidature aux municipales de 2020 : 

Rendez-vous au printemps. 
 

En référence à son âge, il souligne que les sénateurs américains ont pour beaucoup autour de 75 ans... Avec un sourire et quelques rires dans son équipe, il répond à la question sur son implication dans la classe politique, le débat national et les élections à venir :

Il y a un profond besoin de renouvellement... au plan national... 
 



A retenir : 

Mobilité : la billetique du réseau de transport TBM nouvelle formule aura du retard car le fournisseur Thales annonce un nouveau report du déploiement pour juin 2019. 

Culture : un partenariat avec le Musée du Louvre 
et aussi :




Revoir l'intégralité des voeux d'Alain Juppé
 

Sur le même sujet

Les travaux illéguax ont repris au lac de Caussade

Les + Lus