Bordeaux : invitation au voyage au Musée d'Aquitaine avec les "lignes d'horizons" d'Hugo Pratt

L'heure n'est pas encore à l'ouverture des lieux de culture. Mais d'ores et déjà, le Musée d'Aquitaine se prépare avec l'exposition "Hugo Pratt, les lignes d'horizons" qui promet un "voyage immersif" à ses futurs visiteurs. 

À travers ses voyages et ses lectures, Hugo Pratt a nourri son univers graphique, qui dialogue aujourd'hui avec la collection ethnographique du Musée d'Aquitaine.
À travers ses voyages et ses lectures, Hugo Pratt a nourri son univers graphique, qui dialogue aujourd'hui avec la collection ethnographique du Musée d'Aquitaine. © France 3 Aquitaine

Même si la date d'ouverture reste inconnue, le Musée d'Aquitaine invite au voyage en proposant , dès que le feu vert sera donné, une nouvelle exposition dédiée à l'oeuvre du créateur de Corto Maltese, "Hugo Pratt. Les lignes d'horizons", avec 130 planches originales de l'artiste. Cette exposition est conçue comme "un voyage immersif" dans l'univers graphique du dessinateur italien mort en 1995.

Un univers enrichi par les voyages d'Hugo Pratt, mais aussi ses lectures, comme le précise le co-commissaire de l'exposition et historien Michel Pierre. "C'est l'inspiration de quelqu'un qui est profondément autodidacte, qui a une énorme bibliothèque, qui a une curiosité insatiable, qui lit et qui voyage aussi."

Hugo Pratt était capable de restituer d'une manière plus exacte l'ambiance d'une ville sans y être jamais allé, mais simplement en s'en inspirant à partir d'une photo, d'un reportage, ou d'un film.

Michel Pierre, historien et co-commissaire de l'exposition

Dialogue entre dessins et objets rituels 

Pour cette exposition, les planches d'Hugo Pratt côtoient des objets ethnographiques sortis des réserves du Musée d'Aquitaine, ou d'autres musées français et étrangers. La résonnance entre les masques africains, statuettes d'Amérique du Sud, têtes réduites, etc., et les dessins d'Hugo Pratt, est parfois saisissante. 
 

Les commissaires de l'exposition sont allés chercher dans les collections ethnographiques de différents musées pour créer des correspondances avec les dessins d'Hugo Pratt.
Les commissaires de l'exposition sont allés chercher dans les collections ethnographiques de différents musées pour créer des correspondances avec les dessins d'Hugo Pratt. © France 3 Aquitaine


Le concept de cette exposition a déjà été mis en œuvre au Musée des Confluences de Lyon, mais, à Bordeaux, il est développé "sous une forme plus intimiste", précise Michel Pierre.

"La bande dessinée est un art solitaire, [...] les salles plus intimes du Musée d'Aquitaine permettent de mieux regarder un objet, un dessin, et de les mettre en écho, ce qui favorise notre propre imagination". 

 

[#5 MONTAGE EN IMAGE : HUGO PRATT] Le montage de l’expo se termine dans la joie de pouvoir vous accueillir très...

Publiée par Musée d'Aquitaine Bordeaux sur Mercredi 2 décembre 2020

 

 

Hugo Pratt, "le maître du noir et blanc"

L'apport d'Hugo Pratt dans l'histoire de la bande dessinée européenne, "c'est la maîtrise du noir et blanc. C'est la capacité de rendre soit une scène, soit toute une histoire, en faisant uniquement appel à ce plaisir de l'encre sur la planche", analyse Michel Pierre. L'historien qualifie Hugo Pratt de "maître du noir et blanc", inspiré par le travail de l'américain Milton Caniff. 

→ regardez le reportage de Taliane Elobo et Marc Lasbarrères 

Bordeaux : les "lignes d'horizons" d'Hugo Pratt s'invitent au Musée d'Aquitaine


​​​​​​​

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions événements sorties et loisirs culture bande dessinée livres