• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : mouvement de grève lundi sur le réseau TBM, les chauffeurs dénoncent des problèmes de sécurité

© Christophe Roux - France 3 Aquitaine
© Christophe Roux - France 3 Aquitaine

Après une nouvelle agression de conducteur de tramway, les chauffeurs alertent Keolis et la préfecture de Gironde sur la sécurité des passagers et des agents sur le réseau TBM. Un préavis de grève a été déposé lundi, des perturbations sont attendues dans les transports en commun.

Par America Lopez

Les tensions montent depuis quelques jours chez Keolis autour de la question de la sécurité des salariés et des passagers sur le réseau TBM.


En réaction à l’agression d’un conducteur de tram de Keolis Bordeaux Métropole dimanche 5 mai dernier, "un mouvement de grève est déclenché par une partie du personnel ce lundi 13 mai", a annoncé la direction de Keolis dans un communiqué samedi à la mi-journée.

Vendredi, la CFDT avait lancé une alarme sociale au sujet de cette agression.


24 agressions depuis janvier selon la CFDT

Il y a eu 24 agressions d'agents depuis le début de l'année, 329 jours d'arrêts maladie en lien avec une agression. Les agressions ont augmenté de 70 % en 2018, assure Jean-Christophe COLOMBO, le délégué Syndical CFDT SNTU.

 
Le syndicat, CFDT demande à Keolis "des moyens supplémentaires dédiés à la sécurité et pas seulement aux contrôles des fraudes".

Le syndicat demande par ailleurs aux pouvoirs publics "que la police des transports soit renforcée la nuit et les week-ends, l'intervention de la police pour les passagers en état d'ébriété (aujourd'hui ce sont les conducteurs eux-mêmes qui doivent intervenir) et la prise systématiques des plaintes des agents notamment".
 

Quel est le dispositif "sécurité" actuel chez Keolis ?

De son côté, la direction de Keolis assure "prendre très au sérieux cette question de sécurité".

Selon Keolis, "une équipe de 126 agents en charge du contrôle et de la sûreté sillonnent quotidiennement le réseau avec notamment des équipes motorisées permettant un déplacement rapide sur les lieux des incidents. En 2018 les délais d’intervention ont été en moyenne de 12 minutes".

Par ailleurs, le dispositif mis en place par la société de transport prévoit le déclenchement d’un plan de sûreté sur décision du Poste de commandement Sûreté centralisé, au moment des faits tels que des jets de pierres ou visées laser.
Ce dispositif met en œuvre des itinéraires différents pour les bus afin d'éviter les zones à risque ou des suspensions de service pour le tramway, la priorité étant de garantir la sécurité du personnel et des voyageurs.

Est activé également un appel direct de la police et des pompiers par le Poste de commandement sûreté centrale, ou encore la prise en charge individuelle des personnes agressées avec un accompagnement par nos équipes de sûreté  auprès de la police pour déposer plainte, du service spécialisé du CHU de la CAUVA (médecin légiste) et du SECOP (Prise en charge psychologique).

Pas sûr que cela suffise aux syndicats qui demandent davantage de moyens face à l'augmentation des agressions. 

Le réseau TBM de Bordeaux Métropole reste néanmoins un réseau relativement calme au regard des autres grandes villes françaises avec 3 fois moins d’incidents que sur le réseau de Lille par exemple, selon la direction.


Des réunions prévues sur la sécurité

Lundi 13 mai, à 9 heures, les organisations syndicales se réunissent entre elles en intersyndicales. La direction doit rencontrer la CFDT suite à son alarme sociale au sujet de l'agression.

Un autre rendez-vous est très attendu par les syndicats : jeudi, une rencontre en préfecture pour aborder la sûreté dans les transports.

Enfin, la direction annonce une réunion en interne lundi 20 mai entre Keolis Bordeaux Métropole et les syndicats sur le sujet spécifique de la sûreté.

 

Tram/bus : à quoi doit-on s'attendre lundi ?


2 lignes de tram seront perturbées, selon Kéolis.

Le tram C circulera normalement, les lignes de tram A et B circuleront entre 6h30 et 20h30 :
  • Tram A circulation sur l’ensemble de la ligne de 6h30 à 20h30 Fréquence 7 min 30 sur le tronc commun entre les stations Buttinière et Pin galant et 15 min sur les stations des antennes.  
  • Tram B circulation sur l’ensemble de la ligne de 6h30 à 20h30 Fréquence 7 min 30 sur le tronc commun entre les stations Bougnard et Cité du Vin et 15 min sur les stations des antennes
  • Tram C circulation normale sur l’ensemble de la ligne
  • De légères perturbations sont à prévoir sur les lignes de bus Plus de 1800 V3, 2 navettes fluviales, Mobibus et parcs-relais restent à la disposition des voyageurs.


Plus d'infos sur le site de TBM, cliquez ici

Sur le même sujet

Les Francofolies sensiblisent à la préservation de la biodiversité avec le village Francocéan

Les + Lus