Bordeaux affrontera Saint Petersbourg, Copenhague et Prague en Ligue Europa

Bordeaux s'est qualifié pour la phase de poules de la Ligue Europa en venant à bout de La Gantoise (2-0). Le tirage au sort du groupe vient d'être annoncé : les Girondins affronteront Saint Petersbourg, Copenhague et Prague. 

Les premiers poules seront tirés au sort d'ici vendredi.
Les premiers poules seront tirés au sort d'ici vendredi. © Franck FIFE / AFP
Bordeaux s'est qualifiée pour la ligue Europa hier soir après sa victoire face à la Gantoise. Elle affrontera le Zenit (Saint Petersbourg), le FC Kovenhavn (Copenhague) et le Slavia Prague lors des matchs de poule de Europa Ligue 1. 
 
Pour rappel, 4 équipes sont tirés des groupes. Il faudra finir dans les deux premiers de sa poule pour se qualifier pour les matchs à élimination directe

Les premiers matchs des phases de groupes auront lieu à partir du 20 septembre prochain.

Bordeaux n'a pas eu peur de La Gantoise


Bordeaux est venu à bout de La Gantoise (2-0), muet dans cette double confrontation, jeudi soir à l'occasion du barrage retour. Grâce à ce succès, les Girondins rejoignent Marseille et Rennes qui connaîtront leurs adversaires européens lors du tirage au sort qui se déroule ce midi.

Pour Éric Bedouet (entraîneur de Bordeaux) : "C'est une belle qualification, difficile, face à une équipe très très bonne...On s'est permis de jouer le match retour avec un peu plus de relâchement même s'il y avait beaucoup de tension sur le terrain. On a fait ce qu'il fallait face à une équipe bien organisée."

Dans la continuité de la victoire fondatrice remportée dimanche contre Monaco en L1 (2-1), Éric Bedouet avait décidé de reconduire la même équipe, à l'exception de Koundé, suspendu, remplacé par Lewczuk.

Face à l'ASM, Kamano avait été le héros du match avec un doublé. Il a récidivé ce jeudi en délivrant les siens d'entrée au terme d'une superbe action collective qu'il a lui même initiée, avec dans le déroulé une déviation de Briand pour Lerager qui servait le Guinéen en profondeur avant de frapper du gauche sous le ventre de Kalinic (10e).

Ce but a idéalement lancé les Bordelais, soutenus par un Matmut Atlantique rempli comme rarement et au soutien tout du long. On attendait aussi confirmation de la bonne adaptation de Kalu, à son aise lui aussi dimanche dernier malgré un penalty manqué.

La Gantoise, qui avait fait si mal à Lyon il y a trois saisons en Ligue des champions, n'a pas réussi à forcer le coffre fort aquitain, bien gardé par le colosse Brésilien Pablo.

Après une alerte à la reprise -frappe à bout portant de Yaremchuk repoussée par Lewczuk les Girondins sont passés en mode gestion dès qu'ils ont compté deux buts d'avance, Costil restant vigilant jusqu'au bout sur une dernière tête de Kvilitaia (77e).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport