• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Canicule : comment les établissements scolaires l'affrontent-ils ?

Le thermomètre va atteindre des sommets / © CC Search
Le thermomètre va atteindre des sommets / © CC Search

Les établissements scolaires sont-ils en mesure d'affronter les fortes chaleurs ? Alors que le ministère de l'Education Nationale a publié des règles à suivre, parents et enseignants dénoncent des bâtiments peu ou pas adaptés aux pics de chaleurs. Exemple en Gironde.

Par SV

Les températures vont atteindre des sommets aujourd'hui et demain. Un événement exceptionnel à cette période de l'année et surtout un événement qui intervient quand les enfants, notamment les élèves de maternelle et de primaire, sont encore en classe.
 


Le ministère de l'Education Nationale a publié sur son site des recommandations à destination des professeurs afin d'éviter les coups de chaleur.
Recommandations de l'Education Nationale concernant les pics de chaleur / © Ministère de l'Education Nationale
Recommandations de l'Education Nationale concernant les pics de chaleur / © Ministère de l'Education Nationale

Il préconise par exemple de garder les enfants dans une pièce fraîche ou de fermer les volets ou les rideaux. Des conseils qui font hurler les enseignants qui dénoncent justement l'absence de ces équipements ou lieux adaptés dans leurs établissements.
 

Des bâtiments mis en cause


En Gironde, le Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des Ecoles (SNUIpp-FSU) estime que si ces conseils relèvent du bon sens, ils sont impossibles à mettre en place. Rares sont les écoles par exemple qui possèdent la fameuse pièce fraîche soulignée par le ministère. 

Le problème de fond réside dans le bâti scolaire. Il est souvent ancien et n'est pas adapté. Nous demandons un groupe de travail sur l'isolation des bâtiments. Samantha Fitte - SNUIpp-FSU

La Fédération des Parents d'Elèves (FCPE) de son côté réclame un diagnostic des bâtiments et une rénovation. Sans oublier les cours d'école, de plus en plus bétonnées et souvent sans abris.

Il faut revégétaliser les cours, planter des arbres, végétaliser les murs ou à tout le moins remettre ou agrandir les préaux afin que les enfants et les enseignants puissent s'abriter du soleil. souligne Stéphanie Anfray, présidente de la FCPE Gironde.


Elle souligne aussi la possibilité que doivent avoir les élèves de boire à leur guise :

Le code du travail prévoit que les entreprises doivent mettre de l'eau à disposition de leurs salariés. Il doit en être de même pour les élèves. Ils doivent pouvoir aller se rafraîchir quand ils en ressentent le besoin et pas attendre la fin de l'heure de cours.

La FCPE préconise aussi de prévoir des "congés climatiques" pour les enfants et leurs parents en période de très fortes chaleurs ou, à l'instar de l'Espagne ou de l'Allemagne, de moduler les journées de classe en fonction des pics de températures.


 

 










 

Sur le même sujet

Réaction de Pascal Lavergne

Les + Lus