CARTE. Manifestation des taxis : la circulation s'annonce très difficile à Bordeaux ce lundi

Après les agriculteurs, c'est au tour des taxis de manifester. Une mobilisation est organisée dans plusieurs départements de la région. À Bordeaux, une opération escargot va paralyser la circulation une partie de la journée.

Évitez la rocade ce lundi 29 janvier. Après les agriculteurs cette semaine, les chauffeurs de taxis entament leur mobilisation, très tôt ce lundi, à l'appel de sept syndicats et fédérations. Ils réclament une nouvelle négociation dans la tarification des transports sanitaires.

1 000 taxis sur la rocade

Un rassemblement est prévu à 6 h 30 au niveau de Bordeaux-lac, dans le secteur du stade Matmut. "Plusieurs centaines de taxis en provenance de plusieurs départements de la région sont attendus" indique la préfecture dans un communiqué.

En effet, les organisateurs évoquent près de 1 000 taxis présents. Parmi eux, 120 viendront de Bayonne, 70 de Pau, 30 de Mont-de-Marsan, 40 d'Agen et 50 de La Rochelle. D'autres devraient converger du Limousin, d'Occitanie et des Charentes.

Les véhicules s'élanceront ensuite sur les rocades intérieures et extérieures pour deux opérations escargots. "De fortes perturbations sont à prévoir", anticipe la préfecture de Gironde. Elle conseille de privilégier le télétravail, de limiter ses déplacements.

Les manifestants devraient ensuite se diriger vers le centre-ville de Bordeaux, dans l'après-midi, par les quais et les boulevards. En parallèle, une délégation des représentants sera reçue, à 15 h, à la préfecture de Bordeaux.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité