CHU de Bordeaux : des agents positifs au Covid, des investigations sont menées au service des urgences

Les premiers cas seraient apparus il y a huit jours selon la CGT Pellegrin. Le syndicat évoque une dizaine d’agents du service des urgences testés positifs au Covid 19. Les personnels contaminés sont principalement des aides-soignants et des infirmières.

Entrée principale de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux.
Entrée principale de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. © France 3 Aquitaine

Cette situation qui provoque une désorganisation du service selon le syndicat. « On demande à ceux qui ne sont pas malades de revenir travailler. Les conditions sont difficiles car c’est un service déjà sous tension. Les vestiaires sont exigus, les salles de repos trop petites, les distances sanitaires sont compliquées à respecter. Tout cela aggrave le risque de contamination », déplore la CGT.

Pour autant, le service continue de fonctionner mais à flux tendu selon le syndicat qui dénonce un manque de personnel.

Des investigations en cours

De son côté, la direction du CHU de Bordeaux conteste les chiffres avancés par la CGT. Elle ne recense pour l’heure que cinq agents des urgences positifs au Covid et réfute l’existence d’un cluster au sein de l’établissement hospitalier. « Des investigations sont menées par le service de santé au travail et de l’hygiène hospitalière du CHU mais il n’y a pas de cluster aux urgences », précise la direction.

À ce jour, 11637 professionnels ont reçu une première dose de vaccin au CHU de Bordeaux. 4260 agents ont déjà obtenu leur deuxième dose précise la direction.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 polémique