Cocaïne et avoirs criminels : saisies records en Nouvelle-Aquitaine pour les douanes en 2022

Au-delà des traditionnelles saisies de contrefaçons et de tabac, les douanes de Nouvelle –Aquitaine affichent des records historiques dans les secteurs de la drogue et des avoirs criminels.

Cocaïne, avoirs criminels, c'est-à-dire des flux financiers illicites, drogues, les agents des douanes de la région se sont montrés performants en 2022. C’est ce que révèle le bilan des agents.
L’année a été notamment marquée par une nouvelle hausse des saisies dans la lutte contre la fraude financière et fiscale avec 4,46 millions d’euros d’avoirs criminels interceptés. Il s’agit du meilleur résultat historique : en augmentation de 148 % par rapport à 2021. Un record qui s'explique par l’augmentation du trafic de stupéfiants. "Il y a des organisations, qui ayant vendu leurs stupéfiants, vont en chercher d’autres, vont s’approvisionner en Espagne avec des quantités d’argent importantes.", indique Serge Puccetti, le directeur interrégional des douanes de Nouvelle-Aquitaine.

On fait des saisies, qui, parfois, avoisinent le million d’euros, ou même dépasse le million d’euros, dans un seul véhicule. Cet argent est caché dans les organes du véhicule, comme pour les stupéfiants, de la même façon.

Serge Puccetti, directeur des Douanes Nouvelle-Aquitaine

France 3

Des saisies records de cocaïne

Autre record, les douaniers ont également mis la main l'an passé sur 709 kg de cocaïne avec une saisie inédite de 578 kg de cocaïne par la brigade d’Arcachon et l’interception de 22 mules guyanaises, c'est-à-dire des passeurs.
C’était en décembre 2022, lors d'un contrôle autoroutier sur l'autoroute A 63 qui relie Bayonne à Bordeaux, dans le sens sud-nord.
Une quantité représentant une valeur marchande de plus de 40 millions d'euros à la revente.

Au total, 501 paquets de cocaïne avaient été dénombrés au milieu des palettes de carrelage que le camion immatriculé en Bulgarie était censé transporter entre l'Espagne et les Pays-Bas.

Ce que l’on peut remarquer, c’est que cette augmentation dans la région, on la voit à peu près partout en France, en Europe, et même dans le monde. On constate d’année en année, une augmentation de la consommation de cocaïne

Serge Puccetti directeur des douanes Nouvelle-Aquitaine

France 3

À ce bilan, il faut ajouter 11,3 tonnes de cannabis tombées dans l’escarcelle des douanes de la région. Du cannabis en provenance d’Espagne et du Maroc, la Nouvelle-Aquitaine se trouvant sur la route des trafiquants. Cela représente 20 % des saisies nationales. C’est le troisième meilleur résultat. 

Un schéma classique pour le patron des douanes de la région :"le cannabis vient du sud avec une production très forte du Maroc, une zone tampon en Espagne, avec une activité de stockage, et puis des organisations criminelles qui vont chercher des stupéfiants en Espagne pour les faire remonter ".  C'est ce qui s'est passé en ce début d'année 2023. Le 30 janvier, les douaniers de Bordeaux ont intercepté à proximité du péage de l’autoroute A 63 à Saugnac-et-Muret, un camion en provenance d’Espagne chargé de 2,4 tonnes de cannabis d’une valeur de plusieurs millions d’euros.

Les douanes sont aussi intervenues pour intercepter les contrefaçons avec 60 576 articles et confisqué 4.6 tonnes de tabac de contrebande. Ces résultats sont le fruit du travail quotidien, de 1000 agents de la douane de Nouvelle-Aquitaine, dont plus de 40 % de personnel féminin qui sont engagés dans la lutte contre la fraude et la protection du territoire.