Des cours de sculpture pour amateurs sur les réseaux durant le confinement

Le sculpteur Fredange propose des cours durant le confinement sur sa page FacebooK
Le sculpteur Fredange propose des cours durant le confinement sur sa page FacebooK

De belles initiatives d'artistes fleurissent sur les réseaux sociaux, permettant à chacun de passer un moment ou se distraire. Le sculpteur Fredange à, St Médard-en-Jalles en Gironde a eu envie de partager un moment avec les amateurs de sculpture pour des cours, en direct, accessibles à tous.

Par CB

Ses vidéos de cours de sculpture ont été pour certaines vues plus de 4 500 fois. Un joli score. Certains "followers", depuis réguliers, se connectent d'un peu partout : Bordeaux, le Brésil, la Belgique... Près de 200 connections à chaque rendez-vous et les vidéos sont visionnées également après le live...

Tous les soirs, ou presque, c'est le rendez-vous de 17 heures depuis le 23 mars dernier.
Entre 35 et 50 minutes de cours de sculpture avec l'artiste Fredange en direct.

Et puis, pour ceux qui n'ont pas tout suivi:

Les Facebook live resteront en ligne au moins jusqu'à la fin du confinement

Ces cours, c'est pour faire profiter les gens qui n'en ont pas l'occasion ou les moyens, d'un cours de sculpture. Il faut dire que ce confinement obligatoire donne envie de s'investir dans autre chose que notre quotidien.

C'est aussi un temps pour moi, en ce moment. C'est le plaisir aussi de partager... moi qui ai appris tout seul. Je donne mes astuces, ce que je sais... Après, ils ont du talent ou pas...


Depuis le confinement, il met en ligne chaque jour ces cours de sculpture qui sont regardés partout en France et un peu au-delà.
1,6 K vues en quelques diffusions :
 

 

Et les retours ?

Frédéric est ravi de cet engouement :

Il y a un vrai échange, c'est génial. Les retours sont extrêmement chaleureux. On me remercie. Ils envoient des photos. Quand j'ai du temps, je réponds... 

 

Dans la vie, Frédéric Duca dit "Fredange" est sculpteur à Saint Médard en Jalles. Sa spécialité, c'est la donc sculpture anatomique académique. Une spécialité "très peu enseignée" en ce moment. Car selon lui, l'actualité culturelle ou l'enseignement même sont plus tournées vers l'art contemporain. 

Ancien ingénieur aéronautique, il sculpte depuis une vingtaine d'année et en vit depuis 10 ans.
Il donne, quatre ou cinq fois par an, des cours lors de stages. Mais la plupart du temps, il se déplace auprès de clients pour échanger avec eux sur leur commande.
Il aime ressentir ce que ces personnes attendent de cette oeuvre et semble sensible à cet aspect intangible du désir artistique.

J'ai cette règle des 3 "E" : Exigence, Excellence et Elégance...

Il admet que la sculpture est une discipline exigente car il faut maîtriser de nombreuses techniques avant de s'approprier un savoir-faire pour ensuite, seulement, pouvoir s'exprimer et créer...

Besoin d'air ? Besoin d'art ?


Durant ces cours en direct, il aborde aussi la notion du beau, de l'inerte, de l'inertie, du ressenti...
Ces connexions, il le dit lui même, lui font du bien à lui aussi.

Et quand il évoque le fait que d'autres artistes proposent, aussi, des séquences sur les réseaux (concerts, créations, spectacles...) il semble sûr d'une chose : 

De toutes façons, les arts vont nous sauver... Je crois vraiment que le beau engendre le beau... Ce que nous faisons? Certes, c'est inutile mais... c'est fondamental! 


En savoir plus sur le site de Fredange
 

Sur le même sujet

Les + Lus