Covid-19 et fêtes de fin d'année : les pharmacies croulent sous les demandes de tests

Publié le Mis à jour le
Écrit par MK avec Thibault Grouhel

A deux jours de Noël tout le monde a les même préoccupations : les derniers cadeaux, préparer le repas de fête, et … se faire tester avant de partager un bon moment avec leurs proches.

En cette fin d'année, la même scène se répète dans presque toutes les pharmacies : des files d'attente continues, qui s'étendent parfois jusque sur les trottoirs. Tous attendent pour un test antigénique, afin de savoir si oui ou non ils sont positifs à la Covid-19. Une fois le prélèvement nasopharyngé effectué, le résultat arrive en moins d'une heure.

Montrer patte blanche avant les fêtes

Devant la pharmacie des Ecus au Bouscat, se trouvent des cas contacts, mais aussi de nombreuses personnes qui souhaitent réveillonner en famille l'esprit tranquille. "J'ai été cas contact il y a une semaine. Et demain, je vais voir mes parents, mes grands-parents… Donc je préfère me faire tester juste avant les fêtes", se justifie un habitant du Bouscat qui patiente devant une pharmacie.

Conséquence : les créneaux de rendez-vous se raréfient sur les sites dédiés, et les officines sont débordées. "L'activité est extrêmement soutenue, on doit faire face à une grosse demande de personnes qui veulent se faire tester avant les fêtes ou qui viennent pour acheter des autotests ", confirme Camille Iriart, pharmacienne au Bouscat.

On est tous sur le pont, on essaie de s'organiser au mieux :  on a une personne en plus qui vient nous aider pour les tests antigéniques, et on fait un peu tout en même temps : vaccination, tests, et demandes au comptoir.

Camille Iriart, pharmacienne au Bouscat

France 3 Aquitaine

"On travaille de 8 heures du matin jusqu'à 21 heures ou 22 heures le soir, renchérit François Martial, pharmacien et vice-président de l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) de Nouvelle-Aquitaine. Les Français sont des râleurs, mais ils écoutent ce qu'on leur dit. On leur a demandé de se faire tester avant les fêtes, ils se testent au maximum".

Des autotests difficiles à trouver

Pour ceux qui ne parviennent pas à obtenir un créneau de rendez-vous dans une pharmacie ou un laboratoire, il reste la solution des autotests, à réaliser à la maison, et qui offrent un résultat quart d'heure. Ils sont cependant moins fiables que les tests antigéniques ou PCR. Mais là aussi, la quête devient de plus en plus ardue, plusieurs pharmacies se trouvant en rupture de stocks.

Nous avons des difficultés d'approvisionnement. Je ne vous dis pas que je pourrais en avoir en grande quantité, mais nous allons encore en recevoir quelques un le 24 décembre dans l'après-midi. On ne peut pas parler de pénurie.

François Martial, vice-président de l'URPS Nouvelle-Aquitaine

France 3 Aquitaine

"Il ne faut pas que les gens se découragent, nous nous procurons les autotests avec difficulté, mais qu'ils les demandent : nous en avons", assure le pharmacien.