Covid 19. Les contaminations en hausse en Aquitaine

Publié le
Écrit par Maïté Koda avec Karim Jbali

Depuis la fin des vacances scolaires, la 8e vague de contamination au Covid-19 est annoncée. La situation en Aquitaine est loin d'être alarmante, même la prudence reste de mise.

Les contaminations sont en hausse, le taux d'incidence remonte. En ce mois de septembre, la 8e vague se profile, et les nouvelles concernant le Covid-19 ont un air de déjà vu.

En France, l'épidémie état relativement contenue fin août. Mais depuis la mi-septembre, le nombre de contaminations augmente à nouveau. Le taux d'incidence national est de 341,9 cas pour 100 000 habitants et, en France le nombre de personnes testées positives à la Covid 19 a bondit de plus de 43% ces 7 derniers jours. 

En Nouvelle-Aquitaine, ce taux d'incidence était de 273 cas pour 100 000 habitants au 23 septembre. 

Pas d'augmentation exponentielle des cas dans les écoles, selon la rectrice

SI la rentrée scolaire, et le retour des enfants en classe avec un protocole particulièrement allégé sont montrés du doigt, l'académie de Bordeaux se veut rassurante. 

"Nous effectuons dans l'académie un suivi hebdomadaire des situations de Covid dans les établissements.  A l'heure où je vous parle, il y a une augmentation qui suit la tendance de la population générale. Il n'y a donc pas de spécificité propre aux écoles", assurait encore la rectrice  Anne Bisagni-Faure vendredi 23 septembre.

"Cela touche tout le monde"

Avec ce retour des contaminations, les Aquitains sont de plus en plus nombreux à se faire tester. Depuis une quinzaine de jours, François Martial, président de l'Union régionale des professionnels de santé libéraux en est le témoin. Et selon ce dernier, les enfants ne sont pas les seuls concernés, loin s'en faut. "Nous avons certes les enfants, mais aussi les gens qui ont fait leur rentrée au travail avec des séminaires, ou encore les grands-parents qui ont voulu prendre l'air avec des voyages organisés. Ca touche tout le monde", maintient-il. 

Les cas positifs sont beaucoup plus nombreux qu'il y a une quinzaine de jours. Nous pouvons dire que ça augmente de 40 à 50% en Gironde et en Nouvelle-Aquitaine.

François Martial, président de l'Union régionale des professionnels de santé libéraux

France 3 Aquitaine

Les professionnels de santé rappellent l'importance de la vaccination pour se protéger contre les formes graves et invitent les plus fragiles à demander leur 2e dose de rappel.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité