Covid-19 : piscines et gymnases fermés en Gironde, baisser de rideau à 22 h dans les bars de la métropole de Bordeaux

Fabienne Buccio a annoncé officiellement la fermeture des bars de la métropole bordelaise à 22 heures dès lundi 28 septembre. Les piscines couvertes, gymnases et salles de fêtes sont également fermées dès samedi, et ce, dans l’ensemble de la Gironde.
 

De gauche à froite : Hélène Jonqua directrice adjoint ARS, Fabienne Buccio préfète Gironde, et Francois Coux, directeur académique des  services départementaux de  l'Education nationale
De gauche à froite : Hélène Jonqua directrice adjoint ARS, Fabienne Buccio préfète Gironde, et Francois Coux, directeur académique des services départementaux de l'Education nationale © Cendrine Albo - France 3 Aquitaine
"Dès demain et pour quinze jours, toutes les salles de sport, y compris les piscines couvertes seront fermées ". La décision, qui ne concerne pas le sport en milieu scolaire,  a été annoncée ce vendredi par la préfète de la Nouvelle-Aquitaine Fabienne Buccio et concerne l'ensemble de la Gironde.

Accès autorisé aux mineurs licenciés ?

Cette mesure fait écho aux propos du Premier ministre Jean Castex qui avait annoncé la fermeture à venir des piscines couvertes en zone d'alerte renforcées. Le département de la Gironde fait partie de ces zones, avec un taux de positivité de 8%, et un taux d'incidence de 139,8 cas de contamination à la Covid-19 pour 100 000 habitants sur l'ensemble du département.
Le ministère des Sports a fait savoir à l'AFP ce vendredi que les gymnases et piscines pourront rester ouverts aux mineurs qui pratiquent le sport en clubs et associations, ainsi qu'aux sportifs de haut niveau et aux étudiants en STAPS. Une dérogation qui ne devrait pas s'appliquer en Gironde où la fermeture sera effective pour tous. 

D'autres mesures concernant l'ensemble du département ont été annoncées par la préfète et rappellent celles décidées à l'échelle de la métropole le 14 septembre : interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public, interdiction des grands événements déclarés, la jauge des grands rassemblements est abaissée à 1 000 personnes ou encore la  fermeture des salles de fêtes pour les usages festifs et associatifs.
Alors que c'est à Bordeaux que la circulation du virus est la plus active, toutes ces décisions ont été étendues dans l'ensemble du département afin, a justifié la préfète, d'éviter de déporter des habitants de la métropole potentiellement contaminés dans des zones plus préservées.

Fermeture des bars de la métropole à 22 heures

La décision avait été annoncée dans un premier temps par le ministre de la Santé Olivier Véran et concerne toutes les métropoles françaises en alerte renforcée : les bars des 28 communes de la métropole vont devoir baisser le rideau à 22 heures au plus tard. La mesure entrera en application ce lundi et sera valable 15 jours au moins.
 

La préfète était dans un premier temps défavorable à la fermeture des bars, estimant que les propriétaires avaient été "dans leur immense majorité exemplaires" et préférant cibler "les établissements qui ne jouaient pas le jeu". A ce jour, 14 établissements ont du fermer leurs portes pour non-respect des gestes barrières. "Ces nouvelles mesures, j’en ai pleinement conscience, sont restrictives et contraignantes (…) mais sont justifiées par la fréquence de l’apparition de clusters dans les milieux ciblés, et sont calibrées pour permettre à nos hôpitaux de tenir", a précisé Fabienne Buccio.
 Les restaurants pourront eux rester ouverts, quant aux bars-restaurants, ils devront arrêter leur activité de bar à compter de 22 heures.

L'épidémie de coronavirus continue sa progression en Gironde, et touche avant tout la tranche d'âge des 15-44 ans. Pour autant, les 45 64 ans ne sont pas épargnés et "nous commençons à voir arriver à l'hôpital des patients de 75 ans et plus", a déploré la préfète. Dans le département, 174 personnes sont hospitalisées pour Covi-19, dont 34 patients qui se trouvent en réanimation.







 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets