A l'école des jeux vidéo : Bordeaux a le vent en poupe

Etudiant de Ynov
Etudiant de Ynov

La génération Z est tombée dans la marmite ! Le numérique et les jeux vidéo attirent de plus en plus  d'étudiants. A Bordeaux, les écoles d’animation sont en plein boom en lien avec des entreprises locales spécialisées dans ce domaine. 

Par CLH avec Eva Martin , Maïlys Maury et Marie Neuville

Ces jeunes ont grandi avec les jeux vidéo, leur hobby peut maintenant devenir leur profession !
Le développement à Bordeaux s'accélère dans les métiers du divertissement et de l'animation... Le nombre d’écoles d'animation (Ynov, ESMI...) a fortement augmenté dans les vœux d'orientation post-bac des futurs bacheliers. Les écoles d'animation bordelaises séduisent donc de plus en plus de lycéens.
Ces étudiants 4.0 souhaitent travailler dans l'industrie numérique du divertissement. Ces écoles forment aux métiers de l'animation tels que animateur/trice 2D ou 3D, designer graphique, web designer...

L'objectif est de travailler dans des boîtes de production de cinéma ou d'animation. Comme Pixar !

L'apprentissage du dessin et de l'animation permet d'appréhender le monde des jeux vidéo et de la publicité. Les jeux vidéo ne sont pas la seule possibilité, il y a aussi une filière aéronautique qui vise à maîtriser le fonctionnement des systèmes embarqués. Tous ces métiers du numérique ont un fort taux d'employabilité, c'est la raison qui pousse tant de jeunes à se lancer dans cette voie.

Projet d'un étudiant de l'ESMI
Projet d'un étudiant de l'ESMI

Des écoles innovantes

Les écoles bordelaises formant des étudiants à bac+5 offrent une multitude de débouchés. Certaines d'entre elles entretiennent des relations avec des écoles étrangères permettant aux étudiants de poursuivre leurs études ou d'effectuer un stage dans un de ces pays.

Nous avons beaucoup de ponts avec le Québec. Nous faisons de l'échange de stage, des poursuites d'étude, des étudiants sont embauchés dans des entreprises de Québec.

Ces écoles mêlent artistes et ingénieurs qui travaillent ensemble pour concevoir des projets. A la sortie de telles formations, une multitude d’horizons s’offre aux élèves, dans la production de cinéma et d’animation.

Une ancienne élève ayant terminé sa formation, il y a deux ans, a travaillé sur Blade Runner. 

Les aides financières délivrées par la Nouvelle-Aquitaine permettent aux écoles d’assurer les coûts d’apprentissage (matériel et logiciels). Dès lors les étudiants apprennent et maîtrisent les attentes des studios de production.

ESMI : teaser Animation 3D réalisé par les élèves

Bordeaux au coeur de ce développement

Nombreuses sont les entreprises d'animation basées à Bordeaux, ce secteur représente une part importante dans l'industrie du divertissement. La métropole s’affirme dans la première industrie culturelle mondiale. La France est le 3e producteur mondial dans ce domaine, ce qui entraîne un développement du numérique.

Plusieurs étudiants bordelais ont été démarchés avant la fin de leur formation, par des sociétés installées à Angoulême.
La voisine charentaise, accueille de multiples formations numériques, notamment l’école ENJMIN. Elle forme des futurs professionnels aux métiers de concepteur, chercheur ou encore programmeur en proposant 6 spécialités différentes. 

Bordeaux et la région ont donc toutes leurs cartes à jouer pour se hisser sur le devant de la scène...

L'intégralité du reportage de Marie Neuville et Sylvie Tusq-Mounet. 
Bordeaux : l'école des jeux vidéo



Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus