“ Elektra ”, l'un des chefs-d'oeuvres de Richard Strauss, à l'auditorium de l'Opéra de Bordeaux

Auditorium de l'Opéra de Bordeaux / © Cc Pixabay
Auditorium de l'Opéra de Bordeaux / © Cc Pixabay

Elektra, opéra en version concert dirigé par Paul Daniel, sera joué du 29 mai au 3 juin à l'auditorium de Bordeaux. Une conférence à propos de cette oeuvre animée par Laurent Croizier, historien de la musique, est organisée ce mardi à 18 heures au Salon Fouquet du Grand Théâtre.

Par Marie Rigout

Elektra, opéra en un acte de Richard Strauss d'après la tragédie de Hugo Von Hofmannstal, est crée au Semperoper, à Dresde en Allemagne, le 25 janvier 1909.


L'histoire, en quelques mots ...



Electre, fille d'Agamemnon et Clytemnestre, est toute entière absorbée par le désir de venger la mort de son père, lâchement assassiné par sa mère avec la complicité de son amant, Egisthe.
Electre attend le retour de son frère, Oreste, pour accomplir la vengeance contre les deux meurtriers.

En un seul acte, à peine plus d'une heure et demie, Electre arrive à ses fins : venger le meurtre de son père.


Ingela Brimberg, soprano suédoise, Elektra de Strauss

Elektra est l'un des rôles pour Soprano des plus ambitieux du fait de l'écriture du chant mais aussi de la présence scénique du personnage qui est quasiment toujours en scène.


L'orchestre, un des plus importants de toute l'histoire de l'opéra !



L'effectif orchestral est monumental ! Dans toute l histoire de la musique, " Elektra " est l'opéra qui réclame le plus d'instruments. Paul Daniel, Directeur Musical de l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine, dirigera plus d'une centaine de musiciens.
Paul Daniel, qui dirige les plus grandes formations, a reçu de nombreux prix : un Laurence Olivier Award pour sa direction d'Opéra en 1998, le Prix Grammophon pour ses enregistrements Naxos en 1999 et Commander Of the British Empire en 2000.


Sous la baguette de Paul Daniel / © FranceTv
Sous la baguette de Paul Daniel / © FranceTv

A chaque nouvelle écoute, Elektra est une oeuvre qui donne toujours l'impression d'être entendue pour la première fois. La densité émotionnelle de l'orchestration et l'écriture des lignes sont si intenses qu'elles déploient une palette de couleurs sans cesse renouvelées, et leurs implications se révèlent ainsi à chaque nouvelle écoute.                                   Justin Way - Mise en espace


Infos +

" ELEKTRA " de Richard Strauss
Auditorium de l'Opéra de Bordeaux
Mardi 29 mai et vendredi 1er juin à 20 heures, et dimanche 3 juin à 15 heures

" A PROPOS D'ELEKTRA DE STRAUSS "
Conférence de Laurent Croizier organisée par l'Association des Amis de l'ONBA
Ce soir à 18 heures
Salon Fouquet / Grand Théâtre
Renseignements : 05 56 27 00 06

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus