• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Epidémie de mildiou : les viticulteurs sur leurs gardes en Aquitaine

Feuille de vigne abîmée par le mildiou / © Christian Watier MAXPPP
Feuille de vigne abîmée par le mildiou / © Christian Watier MAXPPP

Les conditions météo sont favorables au développement de ce champignon redouté dans les vignes. Les bulletins de santé du végétal du Sud-Ouest, édités le 7 mai, indiquent de probables « épisodes contaminants » en cas de pluie.

Par Christine Le Hesran

Il n'y a pas de contamination repérée, pour l'instant les températures ont été fraîches.  Mais les conditions devraient devenir favorables d'après le bulletin de santé  végétal émis par  l'institut de la vigne et du vin. Le secteur du bordelais mais aussi le sud de l'Aquitaine est dans cette configuration. 
" L'humectation ( la pluie ) et des températures attendues à la hausse... " voilà les ingrédients décrits par Laurent Cassy, président du syndicat des Vignerons Bio de Nouvelle-Aquitaine.

C'est la période qui veut ça. Conjonction de la météo et de la maturité des œufs d'hiver du mildiou. De plus, la vigne est réceptive.  " Si on commence à en avoir maintenant..." Laurent Cassy " Depuis quelques années, il y a une grosse humidité, une fort pluviométrie sur les cinq à six premiers mois de l'année. Et des températures qui passent de 17 à 35 ! La nouveauté, ce sont ces températures extrêmes. Il faut être vigilant... " 

Pour faire face au mildiou, les viticulteurs pour beaucoup ont recours au cuivre, ou bouillie bordelaise " Le cuivre est l'allié en bio que l'on peut avoir " explique Laurent Cassy. 

L'année dernière a été particulièrement redoutable, le mildiou a attaqué sévèrement certains secteurs du vignoble. 
 

Sur le même sujet

Le projet de parc éolien divise dans la Double

Les + Lus