Escape Game, énigmes, réalité virtuelle : comment se déroule un jeu d'immersion ?

Certains s'interrogent. Mais qu'est-ce qui pousse les gens à s'enfermer dans une pièce pour résoudre des énigmes ? Comment le phénomène de l'escape game a-t-il su séduire tout un large public, bien au-delà des seuls joueurs de jeux de rôle habituels ?

Participer à un escape game, c'est avant tout vouloir vivre une expérience collective. Possible en duo, en général les équipes sont composées de quatre à cinq membres, parfois plus. L'occasion de tester la communication, l'entraide, la coordination, mais surtout, selon les joueurs, l'occasion d'un moment unique.

Des jeux inventés au Japon

C'est à partir de 2007 que sont apparus les premiers jeux d'évasion. Le principe étant simple : résoudre des énigmes et déchiffrer un code permettant l'ouverture de la porte, symbole de la victoire. Les premiers joueurs étaient des passionnés de jeux de rôle et cherchaient, à travers ce nouveau type de jeu, à vivre une expérience encore plus réaliste.

Depuis, les scenarii ont beaucoup évolués et les enquêtes se sont diversifiées. Le phénomène a touché le monde entier et désormais, on retrouve ce type d'établissement sur tous les continents. En Europe par exemple, Budapest (Hongrie) s'enorgueillit d'être la capitale de l'Escape game. De nombreux créateurs ont développé et imaginé des enquêtes toujours plus étonnantes en mettant en situation les joueurs, parfois dans des décors authentiques de la ville. Le modèle a fait des émules et à présent, on peut se retrouver enfermer dans les sous-sols sinistres d'Édimbourg (Écosse) tout comme déambuler à l'époque médiévale dans les couloirs du Château de Commarque (Dordogne).

Des univers et décors immersifs

Pénétrer dans une salle d'escape game, c'est se plonger immédiatement dans un univers. Vous êtes accueillis par un "maître du jeu", costumé ou pas, qui va vous faire pénétrer dans l'ambiance du jeu. Si vous avez choisi un scenario scientifique, ne soyez pas surpris qu'un savant fou vous ouvre la porte. Dans les différentes salles "hantées" de The Hostel (une création 100 % bordelaise), le majordome vous guidera jusqu'à la porte de la chambre où vous attendent quelques surprises...

On crée tout de A à Z(...) Il faut savoir inventer des histoires, un scenario logique tout en faisant faire tout un tas de choses en un temps donné. Et il faut que ça reste fun !

Benjamin Guéri, co-gérant de The Hostel Escape Game

à France 3 Aquitaine

Car là est bien la clé du succès de ces établissements. Il faut que le moment soit festif et les maîtres de jeu sont là pour vous guider et ne pas buter sur des énigmes trop compliquées. De même, pour rassurer les personnes claustrophobes, il est clairement indiqué dès le départ qu'il est possible de s'échapper à tout moment. Mais sortir est synonyme de fin de partie...

"Le public est très divers. Plutôt jeune, entre 16 et 40 ans, principalement des groupes d'amis ou des familles", explique Benjamin Guéri. "Ce ne sont pas des passionnés de jeux de rôle comme on pourrait l'imaginer, mais plutôt des personnes qui veulent vivre une expérience en commun".

La plupart des scenarii demandent de la coopération. Il faut savoir écouter son partenaire, c'est bien souvent la clé pour résoudre toutes les énigmes. Généralement limité à 60 minutes, de nombreux joueurs perdent la notion du temps, happés par l'histoire qui se vit en temps réel et dans une réalité tellement éloignée du quotidien.

Regardez le reportage d'Elise Galand et Diidier Bonnet (2019).

durée de la vidéo : 00h02mn37s
S'aventurer dans l'une des chambres de cet établissement va vous provoquer des frissons. Certains en redemandent... ©France 3 Aquitaine

Pour vivre une telle aventure, il faut compter entre 25 et 30 euros par joueur, un prix qui peut sembler élevé pour une attraction. Il s'agit néanmoins d'un moment festif dans un espace privatisé et 100% en dehors de la réalité. Les joueurs sont en général enchantés par cette aventure unique qu'ils viennent de vivre. On ne refait pas deux fois le même escape game !

Il existe désormais toute une panoplie d'expérience à vivre. Cluedo géant, réplique des jeux de Fort Boyard, Murder Party... Si vous n'aimez pas le concept d'enfermement, des jeux des pistes sont organisés dans certaines villes, voire en pleine nature. C'est d'ailleurs ce que certains organisateurs de jeu ont fait pendant la pandémie en proposant des jeux à énigmes en extérieur (exemple en Corrèze).

De l'expérience immersive à la réalité virtuelle

Autre concept qui remporte un succès grandissant : le jeu de réalité virtuel. Comme pour l'escape game traditionnel, vous êtes transporté dans un autre monde. Équipé d'un casque en réalité augmentée et de manettes agissant telles des mains, vous voilà plonger dans un univers parallèle. Le design du jeu (proche du jeu vidéo) permet de vivre une aventure dans des endroits que même les meilleurs décorateurs. Chez Virtual Room à Bordeaux, vous pouvez vous retrouver sur la Lune avec un effet d'apesanteur dans vos gestes ou bien transporté dans le Jurassique et vous retrouver face à un T-Rex rugissant...

En 2017, nous étions à l'ouverture des premières salles.

Depuis, de nouvelles histoires sont proposées au public avec toujours plus de coordination entre les joueurs. Dans leur dernier projet développé, "Press Start"  les joueurs sont immergés dans des jeux vidéos et doivent combattre ensemble pour détruire le méchant "Boss" de fin de partie. 

C'était très bien, mais ça passe très vite ! Il y a plus d'interactivité que dans un jeu vidéo classique. J'ai beaucoup aimé la narration et le graphisme

Justin Cadiou, nouveau joueur de Virtual Room

à France 3 Aquitaine

À l'aune du Métavers, ce genre d'expérience virtuelle risque de se développer. Mais le joueur, être social par essence, aura toujours envie de retrouver ses congénères pour partager le moment. Entre collaboration technique, réflexion commune et fous rires souvent garantis et devant la créativité des concepteurs, les escape game ont un bel avenir. Vous n'y échapperez pas !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité