• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux Métropole : extension du Tram A vers l'aéroport de Mérignac, l'enquête publique en cours

Enfin ! Dès 2021, vous pourrez vous rendre à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac en tram. Les travaux seront lancés l'année prochaine. Mais en attendant une enquête publique d'un mois a été lancée pour recueillir l'avis des habitants et acteurs économiques sur le projet.

Par C.O

Le projet est double : un bus à haut niveau de service BHNS, et l'extension du tram A depuis la station "Quatre chemins" jusqu'à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Trois communes sont directement concernées par le tracé de ces deux projets : Mérignac, Le Haillan, Pessac. 
 

L'enquête publique : qu'est ce que c'est ?


L'objectif est double. Elle vise à informer les habitants et acteurs économiques mais aussi à faire en sorte que ceux-ci puissent s'exprimer. Elle va durer un mois, du 24 septembre au 25 octobre. Ainsi des permanences sont mises en place dans les mairies.
Des documents sur le projets sont mis à la disposition du public (tracé, études d'impact...). Des registres sont disponibles pour que chacun puisse y laisser un commentaire, un avis, une recommandation.
Pour l'instant, peu d'habitants se sont exprimés en mairie. La plupart ont préféré se rendre sur internet pour s'informer (registre-numerique.fr) donner leur avis.

Prochaines permanences :
Mairie de Mérignac : le 23 de 9h à 17h et 24 octobre de 9h à 12h
Mairie du Haillan : le 22 octobre de 9h à 12h
Mairie de Pessac : le 22 octobre de 14h à 19h.

Le tram en 2021 à l'aéroport


Le tram se scindera en deux itinéraires à partir de la station "Quatre chemins" et formera une fourche. La tram continuera d'aller vers le terminus actuel Le Haillan Rostand, tandis qu'un nouvel axe partira vers l'aéroport. Cet itinéraire passera par " Mérignac soleil " et filera via l'avenue Kennedy jusqu'au terminal A, le terminus de la ligne. En tout il y aura quatre arrêts : Mérignac Soleil, Parc Chemin long, Acacias, et l'aéroport.
 
© Bordeaux Métropole
© Bordeaux Métropole
 

Un bassin d'emploi majeur


La mairie de Mérignac ainsi que la direction de l'aéroport demandent un arrêt supplémentaire au  niveau du 45e parallèle (hôtel, palais des congrès etc), zone que le projet prévoit de desservir par le bus. De la même manière se pose la question de la desserte de l'Aéroparc où gravitent énormément de salariés.
L'aéroport ainsi que la zone industrielle aéronautique et spatiale représentent 40 000 salariés, un enjeux majeur, probablement le plus gros bassin d'emploi de la Nouvelle Aquitaine.

Du côté de la Métropole on assure que toutes les demandes vont être étudiées tout en ne perdant pas de vue la vitesse. Plus il y aura d'arrêts plus le temps de trajet sera long... Michel Labardin, vice-président de Bordeaux Métropole en charge des transports de demain, envisage de supprimer des arrêts existants s'ils n'ont pas fait la preuve de leur utilité.

 

L'extension en quelques chiffres


Cette extension de la ligne A va coûter 80 millions d'euros à la charge de Bordeaux Métropole qui est à la recherche de financements de la part de l'Etat et de l'Europe.
Cette ligne devrait être fréquentée par 7000 passagers supplémentaires tous les jours.
Les travaux débuteront dans le courant de l'année 2019.
Il faudra compter 50 minutes pour aller de la gare Saint-Jean à l'aéroport en tram ( avec un changement porte de Bourgogne).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des crapauds au coeur d'une polémique au Moto Cross de La Tremblade

Les + Lus