Feux de forêt en Gironde : le ministre des armées Sébastien Lecornu annonce un renfort militaire sur le front des incendies

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.C

Sébastien Lecornu s'est rendu mercredi 3 août sur le secteur de Landiras, où l'incendie qui n'est pas encore maîtrisé a parcouru près de 14 000 hectares de forêt. Il a annoncé un doublement des effectifs militaires, de 60 à 120 hommes, dans les prochains jours.

" Ces incendies sont hors-normes, donc on a besoin de moyens hors-normes." Le ministre des armées Sébastien Lecornu était en déplacement en Gironde ce mercredi 3 août pour rencontrer les élus locaux, militaires et sapeurs-pompiers mobilisés dans la lutte contre les incendies.

Depuis Guillos, commune très touchée par les feux de forêt - les flammes y ont ravagé plusieurs bâtiments mi-juillet -, il a annoncé un doublement des effectifs militaires, de 60 à 120 hommes. Ces derniers seront déployés sur le secteur de Landiras, où le feu qui a ravagé environ 14 000 hectares n'est pas encore maitrisé. 

"Modèle de partenariat"

" Les unités des armées vont patrouiller, vérifier à l'œil nu et par des moyens technologiques qu'il n'y a pas de reprise. Et lorsqu'il y a une reprise, elles vont la traiter ", a détaillé le ministre des armées. Selon lui, ce renfort vient répondre aux besoins des maires des communes concernées par les incendies. Les élus locaux sont de fait fortement mobilisés par la surveillance d'éventuels départs ou reprises de feu.  "C'est un modèle de partenariat efficace entre les services des communes, du SDIS et de l'Etat", a assuré Sébastien Lecornu.