Football : les Girondins de Bordeaux ont demandé le report du match contre Marseille à cause du Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par SP

Avec 17 joueurs indisponibles, le club au scapulaire, touché par un foyer de contamination au Covid-19, espère ne pas jouer le match contre l’OM prévu ce vendredi 7 janvier. La Ligue de football professionnel doit trancher.

Les Marine et Blanc espèrent un petit miracle. Ne pas disputer la rencontre contre l’Olympique de Marseille, dans 48 heures.

L’équipe est toujours décimée par le Covid-19. 17 joueurs sont toujours indisponibles après la nouvelle série de tests effectuée mardi 4 janvier.

Le club, qui n'a pas détecté de nouveau cas positif dans son effectif, a officiellement demandé le report du match auprès de la Ligue professionnelle de football.

Ses dirigeants ont confirmé dix absences liées à un test positif au Covid-19 lors de la reprise de l'entraînement les 28 et 29 décembre. Des joueurs qui pourront au mieux reprendre l'entraînement ou la compétition après treize jours, c’est-à-dire le 10 janvier.

Au moins deux autres joueurs, positifs avant les fêtes de Noël, présentent des symptômes et ne pourront pas reprendre une activité physique avant 19 jours, soit autour du 9 janvier.

À ces absences, s'ajoutent celles des attaquants Jimmy Briand et Amadou Traoré, blessés et des internationaux Camerounais Junior et ghanéen Gideon, retenus pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations.

Impossible donc pour Bordeaux de préparer, dans ces conditions, la 20e journée de Ligue 1. Un sentiment partagé par les supporters sur les réseaux sociaux. 

 

 

 

Un début d'année dans la douleur

Les Girondins, qui avaient vu leur demande de report en Coupe de France refusée par la Fédération française de football, et qui ont été éliminé 3-0 dimanche face à Brest, en alignant une équipe largement remaniée, espèrent cette fois, avoir gain de cause auprès de la Ligue professionnelle de football.

Celle-ci a déjà accepté de décaler la rencontre Angers - Saint-Étienne. Le règlement de la LPF prévoit la possibilité d'un report si une équipe ne dispose pas de 20 joueurs, dont un gardien, sur les 30 inscrits sur la liste adressée à la LFP.

Elle doit désormais examiner le dossier des Girondins avant de rendre sa décision.

En cas de refus, si le match face à Marseille prévu vendredi était maintenu, il se disputerait à huis clos. Une décision du club pour des questions d'organisation et par solidarité envers le principal groupe de supporters. Face au retour des jauges dans les stades, les Ultramarines avaient  annoncé qu'il n'irait pas au stade pour ce choc face à leur meilleur ennemi.