Gilet jaune gravement blessé à Bordeaux, le préfet saisit l'IGPN

Un manifestant gilet jaune a été gravement blessé au niveau de la tête samedi dans le centre de Bordeaux, secouru par des "street medic", avant d'être évacué par les pompiers / © Robert Roussel
Un manifestant gilet jaune a été gravement blessé au niveau de la tête samedi dans le centre de Bordeaux, secouru par des "street medic", avant d'être évacué par les pompiers / © Robert Roussel

 Originaire de Bazas en Gironde, la victime a été placée dans le coma artificiel. Elle avait reçu un projectile au niveau de la tempe samedi à Bordeaux lors de la manifestation des gilets jaunes.

Par C.O


Didier Lallement a donc décidé de saisir l'IGPN ((Inspection Générale de la Police Nationale) sur les faits qui se sont déroulés près de la rue Sainte-Catherine samedi après-midi à Bordeaux. L'information est tombée en milieu d'après-midi ce lundi.

Samedi les policiers sont intervenus, selon un manifestant, pour "évacuer la rue Sainte Catherine", et suite à "trois appels de l'Apple Store"au 17, qui "se sentait encerclé", a précisé Christine Tocoua, chargée de communication à la Direction Départementale de la Sécurité Publique.
Quelques instants plus tard on aperçoit, comme le montrent ces images diffusées dès samedi soir par France 3 Aquitaine, des policiers tirer, équipés d’un lanceur de flash-ball. Toujours sur cette vidéo, la caméra filme les forces de l'ordre puis tourne l'objectif vers une victime, à terre, immobile, à une trentaine de mètres. L'homme a été immédiatement pris en charge par des "street medic", les soignants volontaires des gilets jaunes, avant d'être évacué à l'hôpital Pellegrin.

►Un homme blessé à la tête samedi lors de la manifestation des gilets jaunes est toujours hospitalisé à Bordeaux.

Selon plusieurs sources la victime a été placée en coma artificiel après avoir été opérée d'une hémorragie cérébrale.

Aucune plainte de la part des proches de la victime, un homme âgé d'une quarantaine d'années, n'a été à ce jour enregistrée.

Le procureur de la République "à la suite de la diffusion sur internet et certains réseaux sociaux d'une vidéo révélant qu'un manifestant a été blessé à la tête en marge de la manifestation des gilets jaunes (...), a décidé de se saisir de ces faits et d'ouvrir une enquête pénale confiée à l'IGPN afin d'endéterminer les circonstances".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les riverains inquiets sur le Bassin de Lacq

Les + Lus