Gilets jaunes en Gironde : le Pont d'Aquitaine et péage de Virsac bloqués à nouveau

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Bouvet
Vers 15h, retour des gilets jaunes au péage de Virsac.
Vers 15h, retour des gilets jaunes au péage de Virsac. © Yann Romanson

Alors que les gendarmes mobiles avaient évacué le péage de Virsac et le pont d'Aquitaine à la mi-journée et début d'après-midi, les gilets jaunes ont repris position orchestrant des barrages au compte-gouttes.

PONT D'AQUITAINE
Vers 15h, sur le Pont d'Aquitaine, la situation est complètement bloquée.
Alors que le pont était rouvert à la circulation vers 14h et que les gilets jaunes organisaient un barrage filtrant, les CRS se sont positionnés côté Lormont et ont interrompu toute circulation...

 

VIRSAC
Ce matin, le péage de Virsac était fermé et les équipes de cantonniers oeuvraient à la remise en état des voies endommagées par l'action des "gilets jaunes". Ceux-ci s'étaient alors employés à bloquer la nationale 10 à hauteur de Saint André de Cubzac.

Mais vers 15h, de retour sur l'autoroute, ils remontent vers le péage (à 400 m) pour bloquer le passage. 
Le péage est à nouveau bloqué (confirmé par la préfecture) quelques minutes plus tard.

D'après un gilet jaune sur place, ils sont 200 à 300 "gilets jaunes" venus avec des engins de chantiers, tracteurs, machines à vendanger et une benne de palettes et de pneus pour y mettre le feu.
Pour l'instant, il indique que c'est plutôt calme. Les ouvriers travaillant à la rénovation de l'enrobé ont dû cesser le travail...



 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.