Gironde : à Lormont, une tour HLM infestée de cafards, punaises de lit et autres insectes nuisibles

Publié le Mis à jour le
Écrit par AR

À Lormont, de nombreux locataires de la tour Vincennes se plaignent que leurs logements sont infestés de cafards, punaises de lits et autres insectes nuisibles. Le bailleur social Gironde Habitat assure multiplier les traitements, visiblement sans succès. 
 

"Ça rentre partout. Dans le micro-onde, le four, le frigo" énumère Frédéric Betille, locataire de la tour Vincennes dans le quartier Génicart à Lormont, alors qu'il nous montre les dizaines de cafards qui infestent son appartement. "On a fait au moins quatre ou cinq traitements, c'est toujours pareil", lâche-t-il. 



Dans l'immeuble, les insectes prolifèrent. Alors chaque locataire tente vainement de se protéger. "J'ai jeté tous les lits et j'en ai racheté des plus simples, avec de la ferraille, comme ça les punaises de lit ne vont pas piquer mes enfants" explique Laeticia Dubos, un autre habitante de la tour. 

On n'ose plus faire venir des gens chez nous, alors qu'on paie un loyer !



"Ça empire. Il y avait des appartements qui n'étaient pas encore impactés qui le sont maintenant. Ca devient très grave. On n'ose plus faire venir des gens chez nous, alors qu'on paie un loyer !" s'insurge Melissa Leumli, qui habite également l'immeuble. 

 

"90 traitements depuis janvier" 



Le bailleur social Gironde Habitat a été alerté de la situation par de nombreux courriers et y avoir répondu en organisant plus de 90 interventions de désinsectisation depuis janvier 



"Chaque année, un traitement préventif est réalisé en début d'année, ce qui a été le cas en 2019, et des traitements curatifs sont réalisés à chaque demande des locataires" affirme Gilles Darrieutort, directeur général adjoint de Gironde Habitat. 



Mais le problème persiste : le traitement n'est efficace que si tous les locataires ouvrent leurs portes et collaborent à l'opération, ce qui n'est pas le cas. En 2013, la Tour Vincennes avait fait l'objet d'une importante réhabilitation. 





→ Regardez le reportage de Marie-Pierre d'Abrigeon et Maruki Dury : 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité