• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les Girondines de Bordeaux : l'équipe de football féminin qui monte malgré le silence des médias

Viviane Asseyi, attaquante des Girondines, à l'entraînement / © NICOLAS TUCAT / AFP
Viviane Asseyi, attaquante des Girondines, à l'entraînement / © NICOLAS TUCAT / AFP

Le 7 juin, ça sera la Coupe du monde féminine de football, trois joueuses des Girondins y participeront. En attendant, la section féminine du Football Club des Girondins de Bordeaux continue de se battre. Retour sur un groupe en constante progression.

Par Gaspard Dareths

Elles ont fini quatrièmes au Championnat de France féminin de football. Bientôt certaines d'entre elles joueront en Coupe du Monde. L'équipe féminine des Girondins de Bordeaux multiplie les succès.

Arrivées quatrièmes en Ligue D1

Arrivées en Division 1 en 2016, les Girondines n’ont cessé de gagner des places. Dixièmes, puis septièmes, elles ont, cette année, fini quatrièmes, devant Paris FC.
 

Ces bons résultats, on les doit surtout au milieu Claire Lavogez recrutée depuis Lyon, la gardienne néo-zélandaise Erin Nayler et à l’attaquante Vivianne Asseyi.

Le club s’est aussi vu décerner des prix. Jérôme Dauba a été élu meilleur entraîneur de D1 féminine en 2018 et 2019.
 

Viviane Asseyi a, quant à elle, remporté le trophée du plus beau but de la saison 2018-2019. Les followers de la FFF avaient plébiscité son ciseau acrobatique face à Rodez en décembre.
 


L’ambiance est aussi au beau fixe, la capitaine Sophie Istillart déclarait au moment de renouveler son contrat jusqu’en 2021 :

Ça fait 4 ans que je joue aux Girondins, ce n’est pas qu’un club pour moi, c’est ma vie tout simplement.

Cette engouement est le fruit de 62 matches joués depuis son arrivée à Blanquefort en 2012.
 

Des fans motivés malgré des difficultés à venir

Les Girondines ont aussi leurs fans. Le groupe de supporters parisien « Marine et Blanc Ile de France » suit l’équipe dans ses déplacements à Paris comme à Lille ou Rouen.

Pour Aymeric, s’il était « relativement facile » pour les joueuses de progresser en passant devant des équipes comme l’ASJ Soyaux ou l’EA Guingamp, les choses devraient se compliquer la saison prochaine.
Il nous confie :

Se maintenir ça serait bien, finir troisième ça serait mieux

Contrairement au football masculin, où tous les clubs investissement dans l’achat de joueurs, le niveau des équipes féminines est assez hétérogène au sein d’une même ligue. Aymeric ajoute, résigné :

L’OL ou le PSG sont peut-être 4 ou 5 fois plus forts que Bordeaux

Cette différence se ressent dans les scores. L’Olympique Lyonnais a fini la saison avec 20 victoires sans défaite et 89 buts marqués. Bordeaux a humblement marqué 26 buts, en encaissant 34, pour totaliser 10 victoires.

 

Classement D1 des équipes de football féminines
Classement D1 des équipes de football féminines


Le défi pour l’année prochaine sera donc avant tout de rattraper le Montpellier HSC qui totalisait 5 points de plus que Bordeaux en fin de saison.

 

Temps forts du match de D1 Girondins de Bordeaux - Montpellier HSC (2-2)



Les fans comptent sur deux nouvelles joueuses. Charlotte Bilbault et Inès Jauréna après avoir fait leur preuve au Paris FC devraient renforcer le milieu de terrain bordelais. La première a même été même sélectionnée pour jouer en équipe de France.
 


 

Trois joueuses en coupe du monde


Les talents des joueuses bordelaises ont, eux aussi, été reconnus par les sélectionneurs de la coupe du Monde. La sélectionneuse Corinne Diacre donnera sa chance à Vivianne Asseyi. L’attaquante intégrera l'équipe de France féminine pour la Coupe du monde de 2019.
 
 

Elle pourrait alors affronter Kathellen Sousa, défenseuse brésilienne à Bordeaux sélectionnée pour rejoindre la Seleção féminine et Erin Nayler qui rejoindra l'équipe de Nouvelle-Zélande
  

Un passage aux États-Unis


Pour parfaire cet esprit d’équipe, les Girondines sont allées se changer les idées aux Etats-Unis après un cruel échec face à Lyon (1-7). En mars, les Bordelaises se sont envolées pour représenter leurs couleurs en Amérique pendant huit jours.
 
Jour 3 de la tournée américaine des Girondines

Leur agenda été chargé en entraînements mais aussi en matchs amicaux, en dédicaces et en représentations officielles. Le but : vanter la culture et le patrimoine de Bordeaux.

  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les joueurs du S.U. Agen s'entraînent dans l'eau

Les + Lus