Girondins de Bordeaux : 21 joueurs sur 30 positifs au Covid

Publié le
Écrit par A.L avec Sébastien Delalot et AP

À quelques jours du déplacement à Brest, 21 joueurs bordelais sont indisponibles pour des raisons liées au Covid. Une situation préoccupante pour le club qui a organisé une conférence de presse ce vendredi 31 décembre

Le match de 16e de finale de la Coupe de France face à Brest va pouvoir se tenir malgré un grand nombre de cas de covid parmi les joueurs bordelais.

"Pas de faille dans le protocole sanitaire"

Le monde du football est particulièrement impacté par la propagation du variant Omicron en Europe.

Lors d'une conférence de presse vendredi 31 décembre, Thierry Demeule, médecin du club a confirmé que 21 joueurs sur 30 étaient positifs. "Ils ont été testés le 28 décembre et le 29 décembre. Le variant Omicron est très contagieux. On a tenu bon depuis deux ans, mais maintenant on est touché.

Le médecin du club a précisé "qu'il n'y a pas de cas grave parmi les joueurs positifs. Certains présentent un état grippal avec fièvre et courbatures, et de la fatigue. D'autres n'ont aucun symptôme. En tous cas, il n'y a pas d'inflammation bronchique".

Deux joueurs positifs sont au Portugal. Questionné sur un éventuel problème de protocole sanitaire au club, Thierry Demeule a répondu que "ce "cluster" chez les joueurs est surtout le fait de la contagiosité du variant Omicron et n'est pas lié aux mesures sanitaires appliquées aux GDB (prise des repas séparés, douche par deux, etc)".

"Par ailleurs, seuls deux joueurs ne sont pas vaccinés mais ils sont testés toutes les semaines. Je n'ai pas l'impression qu'il y ait eu une brèche ou une erreur", a-t-il insisté. 

Les deux joueurs non vaccinés n'auront plus le choix s'ils veulent faire de la compétition, ils devront se faire vacciner. Mais cela ne leur pose pas de problème, selon le médecin. "C'est un phénomène de groupe. On est tous contaminés et donc on va tous s'en sortir ensemble", c'est le sentiment qui prédomine au club selon le médecin.

Samedi 1er janvier pour la reprise de l'entrainement, les joueurs seront tous testés à nouveau à leur arrivée avec des tests antigéniques.

Le médecin du club a expliqué les règles pour les joueurs testés positifs et leur reprise : deux tests négatifs, compétition à J+13, deux tests positifs, compétition à J+18.

"Beaucoup de fatigue"

De son côté l'entraineur des GDB Vladimir Petkovic a trouvé certains joueurs fatigués lors du dernier entrainement : "je vois beaucoup de fatigue, les joueurs positifs ont une course et une résistance physique différente".

Il a été décidé par l'entraîneur et le président Gérard Lopez de séparer les groupe. "Le problème c'est pas que les joueurs soient prêts à jouer selon le règlement de la FFF, le problème c'est que après avoir été malade, ce n'est pas possible de tenir 90 minutes de résistance dans les jambes et la tête", a déclaré l'entraîneur des GDB. "On a envie de gagner et de bien faire".

Dans un communiqué le 30 décembre Le club a précisé que "16 joueurs bordelais "sont placés à l'isolement", assure qu'il va continuer à "dialoguer avec la Fédération française de football pour envisager les meilleures solutions possibles afin d'éviter de proposer (dimanche) un spectacle qui ne serait pas digne de la Coupe de France". 

Mais ce vendredi 31 décembre il ne fait plus aucun doute que le match se tiendra comme prévu car la FFF vient de prendre une mesure exceptionnelle face aux nombreux cas de Covid parmi les joueurs.

La mesure de la FFF pour favoriser la tenue des matchs de Coupe de France 

Le comité exécutif de la FFF a décidé ce vendredi matin de suspendre à titre exceptionnel l’application de l’article imposant la présence sur la feuillle de match en Coupe de France d’au moins 7 joueurs ayant participé à l’une des deux dernières rencontres officielles (championnat et coupe). Cette mesure permet aux clubs de piocher dans les équipes de jeunes, ce qui devrait limiter les risques de forfaits et de reports pour ce week-end.

Dans ce contexte, Les Girondins de Bordeaux peuvent donc jouer le match face à Brest dimanche pour les 16e de finale de la Coupe de France.

"Préserver l’intérêt sportif de la Coupe de France"

Dans un communiqué de presse diffusé jeudi 30 décembre en début de soirée, le club des Girondins de Bordeaux indiquait : "À ce stade de la pandémie, nous ne pouvons plus prendre le risque et nous nous devons de préserver au maximum la santé de tous", précise le président du FCGB, Gérard Lopez. "Le Covid touche certaines équipes et il semble clair que le virus touchera la grande majorité des clubs dans les semaines à venir. Il est donc primordial de préserver l’intérêt sportif de la compétition et de prendre en compte le fait que les équipes ne peuvent pas être soumises à cet aléa sanitaire qui fausse la donne".

La rencontre entre Bordeaux et Brest, deux équipes de Ligue 1, se jouera ce dimanche 2 janvier à 13h45 à Brest.