Incendies en Gironde. Les fumées planent au-dessus de la Gironde, dont la métropole de Bordeaux, ne pas appeler les pompiers

Publié le Mis à jour le

L'air est irrespirable en Gironde, jusqu'à la métropole bordelaise et même les départements voisins. Les pompiers ont reçu des milliers d'appels durant la nuit. Leur standard est saturé car les fumées ont recouvert la métropole bordelaise, poussées par les vents. Les incendies gigantesques se poursuivent au sud et à l'ouest de Bordeaux.

Les témoignages se multiplient sur les réseaux, décrivant une odeur âcre, un air irrespirable depuis 1 heure du matin.

Dans la métropole bordelaise, la fumée des incendies a réveillé les habitants. Beaucoup dormaient la fenêtre ouverte pour gagner quelques degrés de fraîcheur, car la chaleur était à nouveau présente durant la nuit.

"Réveillée en pleine nuit par forte odeur fumée dans la maison fenêtres fermées Cestas ! Brouillard de fumée à l extérieur." raconte Audrey sur Twitter. 

"Cette nuit j'ai été réveillé par ces odeurs de fumées, on les sens encore ce matin à #Bordeaux. Ça fait vraiment flipper" raconte cette autre habitante. 

Les vents ont tourné et ont porté les fumées des gigantesques incendies plus au nord, vers Bordeaux.

Une évolution des vents que l'on peut suivre sur cette animation à partir des images satellite Meteosat. 

Les fumées gagnent également les départements voisins comme ici en Dordogne. 

Ne pas appeler les pompiers pour ces fumées

Les pompiers sont assaillis d'appels pour décrire ce phénomène. Mais face à la saturation, le conseil départemental de la Gironde demande ce matin à ne pas tenter de les joindre. 

Qualité de l'air

Jusqu'à maintenant, les vents poussaient les fumées plus au sud de la région, jusqu'aux Pyrénées vendredi "avec un impact important en terme de ressenti" précise Julie Gault d'Atmo Nouvelle-Aquitaine. 

Ça va dépendre en fonction du vent ça peut être plus ou moins élevé en termes de concentration.

Julie Gault - ATMO Nouvelle-Aquitaine

WEB France 3 Aquitaine

Les ingénieurs spécialistes de la qualité de l'air refont un point dans la matinée, en fonction de l'évolution de la météo pour savoir si ces fumées peuvent se dissiper plus ou moins rapidement. Et si des recommandations s'imposent pour les personnes sensibles. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité