"Je veux casser ces codes-là", un défilé de mode "anti-préjugé" organisé dans une maison de retraite

durée de la vidéo : 00h01mn43s
Une résidence autonome pour personnes âgées a été le théâtre d'un défilé de mode allant à l'encontre des idées reçues. Au bras de leurs enfants ou petits-enfants, les résidents ont pu sortir de leur routine quotidienne et réapprendre à avoir confiance en leur corps. ©FTV

Une résidence autonome pour personnes âgées a été le théâtre d'un défilé de mode allant à l'encontre des idées reçues. Au bras de leurs enfants ou petits-enfants, les résidents ont pu sortir de leur routine quotidienne et réapprendre à avoir confiance en leur corps.

"Je suis un petit peu angoissé", se désole Nicole Haubert. "Je ne sais pas très bien marcher. Et puis après poser le manteau. Tout cela va me perturber je pense". Cette résidente joue le jeu, mais cela semble lui coûter. Dans les coulisses, le trac monte.

À Mérignac, c'est un jour pas comme les autres à la résidence autonome Plein Ciel. Les résidents jouent les mannequins. Sur le tapis rouge, ils sont accompagnés de leurs proches. Tous les corps et tous les âges sont représentés. Ils sont habillés par deux marques de prêt-à-porter.

Grand-père au bras de sa petite fille, duo mère-fille, toutes les combinaisons sont possibles et s'illustrent. C'est finalement une grande fête du sourire. "C'est une autre vie", se réjouit Lili Lassalle.

C'est un peu comme si on était toute neuve.

Lili Lassalle

À l’issue du défilé, Nicole Haubert, elle aussi, semble finalement ravie. Bras dessus bras dessous avec ses copines, elles disent s'être "éclatées". "Ça dépassait un petit peu de notre rituel et de la routine", confie Nicole Haubert finalement très heureuse d'avoir participé à cet événement.

"Finalement, ça plaît ! Et à 88 ans, c'est quand même pas rien. C'est vrai que c'est plaisant et on est fier", se félicite une autre résidente.

Changer le regard sur les personnes âgées et le corps des femmes, c'est l’objectif de l'association Beauty Curves, organisatrice de l'événement. "Est-ce que vous voyez des personnes âgées sur un défilé de mode ?", interroge Manon Vila de l'association Beauty Curves. "Non, pas dut out ? Est-ce qu'on voit des femmes rondes, grosses, parce que pour moi le mot grosse ne devrait pas être péjoratif, au contraire, c'est la société qui l'a rendu comme ça ?

Je veux casser tout ça ! Je veux casser ces codes-là.

Manon Vila

Kenza Marhfour est la présidente de Beauty Curves. "On apprend aux femmes de l'association à se détacher de ce regard des autres, à se faire confiance, et à vivre pour soi", résume-t-elle.

L'association girondine Beauty Curves organise de nombreuses activités, dont l'élection Miss Curvy Aquitaine.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité