Jeux olympiques de Paris 2024 : objectif or pour l'équipe de basket féminin 3x3 menée par Laëtitia Guapo

replay

Après avoir décroché la quatrième place aux Jeux de Tokyo, l'équipe féminine de basket français en 3x3, menée par Laëtitia Guapo, affiche désormais une ambition claire : monter sur la plus haute marche du podium aux Jeux olympiques de Paris. Entre deux séances d'entraînement, la championne de cette discipline s'est confiée à Freddy Vétault dans cette nouvelle édition de NoA Basket, votre rendez-vous hebdomadaire avec le ballon orange.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Pour le 3x3 féminin, la médaille d'or est désormais une possibilité tangible, notamment avec Laëtitia Guapo, qui n'était pas monté sur le podium aux Jeux olympiques de Tokyo. Les féminines française du 3x3 avaient visé une médaille et ont fini quatrièmes, après avoir perdu contre les États-Unis en demi-finale (18-16) puis contre la République populaire de Chine pour la troisième place (14-16). Cependant, la championne tire profit de cette déception comme une source de motivation supplémentaire. 

  

Aujourd'hui, cela me motive encore plus et me galvanise. J'ai envie de prendre ma revanche sur Tokyo, de récupérer la médaille que nous méritions déjà à ce moment-là.

Laëtitia Guapo

Capitaine de l'équipe féminine 3X3

"J'en ressors grandi. Et je n'oublie pas que cela ne sera pas forcément facile. J'espère que l'histoire sera plus belle à Paris. Nous aurons toutes les chances de notre côté et je n'aurai aucun regret", explique la basketteuse, actuellement pensionnaire au Tango Bourges Basket. 

La stratégie de la Fédération française de basket, qui a consisté à se concentrer spécifiquement sur le 3x3 en investissant dans des joueuses et joueurs polyvalents, semble porter ses fruits. La confiance est là. 

Chez les féminines, un groupe de huit joueuses a été formé, provenant de l'équipe de France, afin de se préparer exclusivement pour le 3x3, avec un calendrier adapté. Un investissement considérable de la part de la Fédération qui permettra de maximiser leurs chances de succès aux Jeux de Paris. 

On a travaillé sur des profils hybrides, mêlant des joueuses de basket traditionnel à 5x5 et des spécialistes du 3x3.

Jean-Pierre Siutat

Président de la Fédération Française de Basket

" Nous avons constitué un groupe de huit joueuses sélectionnées parmi l'élite de l'équipe de France, afin de se concentrer entièrement sur cette discipline avec un planning spécifique. Cette décision a représenté un investissement conséquent et une orientation stratégique claire de la part de la Fédération, dans le but de se préparer au mieux pour les Jeux de Paris." détaille Jean-Pierre Siutat, Président de la Fédération Française de Basket. 

En effet, la préparation des huit joueuses est intensive depuis le mois d'octobre avec des entraînements innovants, dont un stage en Mongolie. Jongler entre les entraînements de 3x3 et de 5x5 représentait un véritable défi physique, mais les joueuses ont désormais la possibilité de se consacrer uniquement au 3x3.

À l'issue, seules quatre d'entre elles seront retenues. Les places sont chères car la polyvalence est essentielle en 3x3. Les joueuses doivent rester agressives en attaque et en défense, s'adapter à toutes les situations et styles de jeu. Pour Guapo, c'est cette diversité qui rend le 3x3 si "captivant". Mais jouer dans ces conditions nécessite également une endurance exceptionnelle, une qualité pour laquelle Guapo est renommée, ses coéquipiers la surnommant même "six poumons". 

Pour Laetitia Guapo, le choix est clair depius le départ : "Je me suis tourné vers le 3x3 pour prendre du du temps pour moi-même et pour récupérer. Comparé au 5x5, le 3x3 n'a pas la même intensité, ça rend l'enchainement des saisons difficile. Après une pause d'un mois entre la saison 3x3 et le début de la nouvelle saison 5x5, je me sens beaucoup mieux. Lors d’une rencontre récente, les filles de l’équipe de France de 5x5 ont remarqué des progrès significatifs de celles qui s’entraînent en 3x3. Actuellement, nous nous préparons avec une compétition tout les week-end, afin de nous concentrer sur les aspects les plus intéressants du jeu. Nous allons continuer à progresser et nous professionnaliser davantage." 

  

Pour l'heure, les huit féminines forment un groupe uni, partageant tous les aspects de leur vie quotidienne pour atteindre leur objectif commun : décrocher l'or à domicile.