• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Jumping de Bordeaux : objectif Göteborg

C'est le rendez-vous à ne pas rater pour tous les amoureux du cheval. Le Jumping international de Bordeaux attend 50 000 visiteurs d'ici dimanche.

Par Sandrine Papin

C'est la dernière étape de saut d'obstacles de la Coupe du monde avant la finale à Göteborg en Suède.

L'élite mondiale est réunie au Parc des Expositions à Bordeaux.

Les grands champions sont là comme le suisse Steve Guerdat, avec sa jument Bianca, numéro 1 mondial de saut d'obstacles, médaillé aux Championnats d'Europe, aux Jeux Olympiques et à la Finale de la Coupe du Monde.

L'Allemand Ludger Beerbaum, quadruple champion olympique en individuel et par équipes a également fait le déplacement. Il est tout simplement  le cavalier le plus médaillé de la planète !  

 
Jumping International de Bordeaux : dernière étape avant la Suède

A l'ombre des géants, la jeune garde compte bien être à la hauteur ! C'est l' ambition de Félicie Bertrand qui a rejoint le clan tricolore et dont c'est le premier Jumping de Bordeaux et la première étape de coupe du monde.

Cette Normande de 36 ans a crevé l’écran cette année grâce à Sultane des Ibis qui lui a offert fin juin 2018 une médaille d’or en individuel et une en argent par équipe lors des Jeux Méditerranéens de Tarragone.

Avec son cheval, elle forme un couple très performant. 

" C'est grâce à elle, on a eu de bons résultats toutes les deux. Quand j'ai commencé à la monter, on s'est tout de suite très bien entendues, elle a toutes les qualités que j'adore chez un cheval ".

"Je suis ravie d'être là, car Bordeaux fait partie des plus beaux concours en France. J'en ai toujours entendu que du bien. J'ai jamais eu l'occasion de venir, donc être là aujourd'hui c'est un peu de pression mais beaucoup de satisfaction !" 
Jumping de Bordeaux : un rêve pour les jeunes cavaliers

Le Jumping de Bordeaux, c'est aussi un salon du cheval avec pas moins de 250 exposants. C'est l'occasion de découvrir dans les allées des nouveautés comme la selle en liège, 100% végétale, imaginée par deux girondins.

La matière présente de nombreux avantages : légèreté et confort, il offre une alternative moins polluante. "Il n'y a pas d'abatage d'arbres " précise Marc Granet, l'un de ses créateurs. " On va juste écorcer l'arbre, il va 9 à 10 ans pour reconstruire la même écorce".

Fabriquée dans les Deux-Sèvres, cette celle a reçu le prix de l'innovation au salon du Cheval à Paris en 2018.
 


 
Le Jumping de Bordeaux : une vitrine pour les artisans
 

Cette année encore, le Jumping s’organise autour de la compétition, du Salon du cheval et des espaces animations.

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus