"Le Royaume de Naya", film d'animation ukrainien, diffusé en langue originale pour les réfugiés de Gironde

Le cinéma de Mérignac organisait dimanche 2 avril une séance du "Royaume de Naya", sorti le 29 mars dernier, en version originale. Une manière pour les exilés ukrainiens de Gironde de retrouver leur langue maternelle et un peu de leur culture. La productrice du film, elle-même réfugiée dans le département, était présente.

"Regarder un film dans ma langue maternelle, c'était magnifique. Toutes les maisons, les vêtements portés sont comme dans la jeunesse de mes parents. C’était très chouette", réagit à la sortie du film un spectateur venu regarder "Le Royaume de Naya" avec sa fille.

Ce film d'animation fantastique pour enfants, sorti dans les salles française le 29 mars 2023, a été diffusé en langue originale, c'est-à-dire en ukrainien, au cinéma de Mérignac (33).

Pour cette séance, 300 personnes se sont inscrites, presque toutes Ukrainiennes. "C’est une opportunité qu’on a bien aimée", se réjouit une adolescente présente à la séance. "Quand j’étais petite, c’était un petit roman ukrainien cette fille", explique Olga, réfugiée en France depuis un an, à cause de la guerre en Ukraine, démarrée le 24 février 2022.

Un film sur "la nature et le combat contre le mal"

"Le royaume de Naya" ("Mavka" en ukrainien), "parle d'un personnage mythique, Mavka. C’est une jeune fille, esprit de la forêt, qui va en devenir la gardienne. Elle défend la nature dans le combat contre le mal", explique Yana Medvieva, productrice du film.

Voici la bande-annonce du film ⇒

Sorti mercredi, ce long-métrage a mis 7 ans à voir le jour.  "Il y a eu la covid qui a stoppé la production et bien sûr la guerre. Le film devait sortir en mars 2022", indique-t-elle.

Présente à cette séance inédite, la productrice s'est elle-même réfugiée en Gironde au début du conflit. Elle fait partie des 2000 exilés ukrainiens présents sur le territoire. Pour eux, l'association la Maison ukrainienne a voulu proposer une version dans leur langue d'origine, en particulier pour permettre aux enfants un temps d'évasion. "Les enfants, surtout en bas âge, cherchent à retrouver du lien avec le pays. Pour eux, c’était un choc. Imaginez des enfants qui avaient une bulle de sécurité qui s’est éclatée. Ils sont arrachés, envoyés dans un autre pays.", explique Stanislas Kupn, président de l’association.

Pour les enfants, c’est une fête. Ils retrouvent un peu de leur vie d’avant, avant la guerre. Ça les replonge dans la culture ukrainienne, les légendes, les contes de fées, la langue ukrainienne. Ce n’est que de la joie.

Stanislas Kupn, président de l’association Maison ukrainienne

France 3 Aquitaine

durée de la vidéo : 00h01mn58s
Le cinéma de Mérignac organisait dimanche 2 avril une séance du "Royaume de Naya", sorti le 29 mars dernier, en version originale. Une manière pour les exilés ukrainiens de Gironde de retrouver leur langue maternelle et un peu de leur culture. La productrice du film, elle-même réfugiée dans le département, était présente. ©France télévisions

Mais pour assurer cette diffusion, il a fallu s'assurer d'obtenir les droits. La copie ukrainienne n'était, au départ, pas disponible, explique le directeur du cinéma de Mérignac Romain Brilli. Finalement, la copie a été acceptée. "On a eu les droits pour toute la France donc toute la France peut diffuser", souligne-t-il.

"Le Royaume de Naya", histoire d'amour et musicale pour les enfants à partir de 6 ans, est en salles à quelques jours des vacances de printemps.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité