Légion d'honneur : le resistant bordelais Daniel Cordier élevé à la dignité de grand'croix

 Daniel Cordier sur un plateau de la Chaîne Parlementaire, le 14 mai 2013. / © MARTIN BUREAU / AFP
Daniel Cordier sur un plateau de la Chaîne Parlementaire, le 14 mai 2013. / © MARTIN BUREAU / AFP

La nouvelle promotion de la Légion d'honneur compte 336 personnes, à parité exacte hommes-femmes, parmi lesquelles le Bordelais Daniel Cordier, élevé au rang de grand'croix. 

Par AR

Deux des derniers compagnons de la Libération encore vivants sont élevés à la dignité de grand'croix, dont Daniel Cordier, 97 ans, secrétaire de Jean Moulin pendant l'Occupation et également connu pour son autobiographie "Alias Caracalla". 

Ce Bordelais né en 1920 dans une famille de royalistes maurassiens, s'est engagé dans les Forces Françaises Libres en juin 1940.

En 1942, parachuté en France, il rencontre Jean Moulin et devient son secrétaire.

Après la guerre, il consacre sa vie à la peinture et l'art contemporain. Il est membre du Conseil de l'Ordre de la Libération depuis 2005. 


VIDEO : Daniel Cordier répond à l'appel du 18 juin (Francetv Education) 
VIDEO : Le parachutage de Daniel Cordier en juillet 1942 (Francetv Education) 


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus