• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ligue 1 : Bordeaux sauve les apparences devant Montpellier et obtient le nul pour son premier match à domicile

Le nouveau venu Laurent Koscielny a été titularisé d'entrée. / © NICOLAS TUCAT / AFP
Le nouveau venu Laurent Koscielny a été titularisé d'entrée. / © NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux, apathique pendant une mi-temps, a su trouver les ressources après la pause pour obtenir le nul (1-1) à domicile contre Montpellier, samedi à l'occasion de la 2e journée de L1.

Par avec AFP

Une mi-temps chacun et un partage des points au final logique. Girondins et Héraultais, défaits lors de la journée inaugurale, ont comptablement lancé leur saison au Matmut Atlantique devant 33 000 spectateurs même si les regrets seront nombreux autant d'un côté que de l'autre. 

Chez les locaux d'abord qui rêvaient d'un autre dénouement après la débâcle ramenée d'Angers et la fronde de plus en plus prégnante à l'égard des dirigeants américains qui semblent avoir du mal à investir durant ce mercato. 
 


Du côté des visiteurs aussi qui, après avoir mené un bout de temps, ont bien pensé arracher la décision à deux minutes du terme par Camara, signalé hors-jeu par la VAR après deux minutes d'attente. 

Malgré l'absence de leurs deux meneurs Savanier et Mollet, blessés, les hommes de Michel Der Zakarian ont tout bien fait pendant plus d'une heure. Sérieux, gênant les premières relances et les phases de construction très basses de leurs hôtes, ils ont rapidement porté le danger devant le but de Costil, d'abord de loin. Puis sur une action construite, Laborde a servi Delort qui a ouvert le score d'une reprise en ciseau acrobatique du plus bel effet (0-1, 22e).

Cette ouverture du score a crispé les hommes de Paulo Sousa, qui n'en menaient déjà pas très large à ce moment-là malgré la titularisation d'entrée de l'ancien Gunner Laurent Koscielny
 


Sortis sous les sifflets à la pause, les Girondins, avec Maja remplaçant Basic, sont revenus avec de bien meilleures intentions à l'image de Kalu, auteur d'une frappe sur le poteau de Rulli (46) puis une autre juste au-dessus (49). 

Leur salut est venu de Maja qui a profité d'une erreur d'appréciation de Hilton pour s'échapper, résister au retour de Souquet et marquer dans le but déserté par Rulli venu à sa rencontre (1-1, 69e).

Par la suite, les Bordelais ont poussé pour forcer la décision mais leurs tentatives, de loin, sur coup-francs notamment, n'ont pas rencontré le succès. 
 
 

Paulo Sousa a "besoin de joueurs qui prennent des initiatives"

 

"Tous les matches sont difficiles à gagner. J'ai beaucoup aimé notre attitude, notre implication individuelle et collective. Ca me donne plus de motivation que jamais pour continuer avec ces joueurs" a réagit l'entraîneur des Girondins à l'issu du match. 

"J'ai aimé voir mon équipe se créer des opportunités comme en 2e mi-temps, quatre, cinq, six situations très claires. Tout le monde a vu que quand on change un milieu (Toma Basic à la pause) et qu'on met un joueur (Nicolas De Préville) qui essaye de jouer vers le but adverse, avec de la vitesse, c'est différent" a poursuivi Paulo Sousa. 

"On a besoin d'avoir des joueurs qui prennent des initiatives. L'attitude des joueurs en 2e mi-temps, c'est ça que je veux voir dans mon équipe. Ce soir, c'est deux points de perdus car je pense que nous étions supérieurs. Je pense que l'on peut faire des choses plus vite en 2e mi-temps, on a des bonnes chances de gagner ce match." 

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus