Ligue 1 : Bordeaux corrigé par Monaco

Après une nouvelle défaite, les Girondins de Bordeaux se rapprochent inexorablement de la zone rouge. Ils n'ont plus que cinq points d'avance sur le premier relégable.

Nouvelle défaite pour le Girondins de Bordeaux après un match perdu 3 buts à 0 à domicile face à Monaco. Les Marine et Blanc ne comptent plus que cinq longueurs d’avance sur le barragiste Nîmes avant un déplacement à Lorient, son premier poursuivant.

Après deux mois marqués par des luttes internes et un climat pesant, la « réunion de famille » avec les joueurs et tout le staff, provoquée, deux jours avant la rencontre n’a pas eu l’effet escompté.

C’est ce qui s’appelle une véritable correction. Un nouveau revers 3-0, pour le compte de la 33e journée de Ligue 1 face à l’un des prétendants au titre dont la maîtrise princière s'est révélée une fois encore impressionnante. Ce dimanche, les Girondins ont enregistré leur 11 ème défaite en 13 rencontres toutes compétitions confondues. Une défaite nette et sans discussion tant l’écart était grand entre les deux équipes. Bordeaux a encaissé trois buts signés Kevin Volland (29'), Gelson Martins (47') et enfin Stevan Jovetic (90') et n’a eu qu’une seule occasion durant toute la rencontre. La longue descente aux enfers se poursuit donc avec une 4 ème défaite consécutive en championnat.

Mais l’entraîneur Jean Louis Gasset veut encore y croire : "Les joueurs avaient dit qu’ils donneraient tout. J’ai senti des gens qui ont tout donné. Après quand l’adversaire est plus fort c’est difficile de gagner, mais si on garde cet état d’esprit, contre des esprits moins Champions League, alors je pense qu’on va y arriver ! Malheureusement, en ce moment, et ça dure depuis quelque temps, on perd Koscielny au bout de 20 minutes, le petit Lacoux sur un carton rouge qui me semble sévère, on a la balle de 2-1 mais on frappe le poteau. On dirait que les vents soufflent dans notre figure."

Pour Jean-Louis Gasset (entraîneur de Bordeaux) les vents sont contraires mais la saison pas encore terminée

Il y a urgence, la zone rouge se rapproche dangereusement et la lutte pour rester en Ligue1 et plus que jamais une réalité. Bordeaux est 16 ème avec seulement cinq points d’avance sur Nîmes. Avec 36 points au compteur et encore cinq journées à disputer, les Girondins ont accueilli avec soulagement les résultats de leurs concurrents directs au maintien, que ce soit le nul de Nîmes face à Strasbourg (1-1) ou la défaite de Lorient samedi à Marseille (3-2).  

Des Merlus qu'ils devancent toujours de quatre points et qu'ils visiteront dans une semaine. D'ici là, l'équipe pourrait se mettre au vert quitter Bordeaux pour un mini stage et prendre un bon bol d'air, avant de s'attaquer à ce sommet de la peur.

Un sommet, qu'il faudra surement affronter sans l'un de leurs meilleurs joueurs cette saison Laurent Koscielny. Le capitaine et patron de la défense est  sorti blessé à la cheville gauche après 20 minutes. Comme dirait Jean Louis Gasset, " la malédiction continue...." 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport