Mérignac : contrat historique pour les usines Dassault avec 80 rafales vendus aux Emirats

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Aquitaine avec AFP
Rafale décollant du site de Dassault Aviation à Mérignac en Gironde où il est fabriqué. 27 Juillet 2020
Rafale décollant du site de Dassault Aviation à Mérignac en Gironde où il est fabriqué. 27 Juillet 2020 © AFP PHOTO /Dassault Aviation/V. Almansa"

Les Emirats arabes unis signent un contrat pour l'achat de 80 avions de combat Rafale à la France, annonce l'Elysée. Des avions militaires fabriqués dans les usines de Mérignac en Gironde.

Un contrat à 14 milliards d'euros pour 80 rafales F4. C'est l'Elysée qui l'annonce. Et l'action s'envole en bourse. 

"Le Rafale au standard F4, dont l’Armée de l’Air des Émirats sera le premier utilisateur en dehors de la France, dotera les Forces Armées émiriennes d’un outil incontestable de souveraineté et d’indépendance opérationnelle." indique le constructeur sur son site ce vendredi matin. 

Emploi à la clef

C'est la plus grosse commande jamais signée par le constructeur de l'avion de combat made in France.


Le patron de Dassault se réjouit d'une telle manne pour l'avenir de son entreprise et son secteur, sur son site internet.   "Ce contrat est une très bonne nouvelle pour la France et pour son industrie aéronautique, pour tout l’écosystème des 400 entreprises, grandes et petites, qui contribuent au Rafale : ce sont des milliers d’emplois qui sont assurés dans la prochaine décennie pour notre secteur. Ce contrat, le plus important jamais obtenu par l’aéronautique de combat française, vient conforter une base industrielle nationale, certainement unique en Europe, regroupant de grands groupes et des PME/PMI autour d’une entreprise qui a été maître d’œuvre de toutes les générations d’avions militaires et civils de ces 70 dernières années. "

Les Rafale seront livrés entre 2027 et 2031 et sont destinés à remplacer le 60 Mirage 20009 acquis en 1998 par Abou Dhabi.            
L'avion sera livré au standard F4, un programme en cours de développement de près de deux milliards d'euros et présenté comme un "saut technologique, industriel et stratégique" à l'horizon 2024.                              

Ce contrat nous garantit que la pérennité de la chaîne de production du Rafale est assurée jusqu'à fin 2031, cela donne énormément de visibilité à notre industrie.

Cabinet de la ministre des Armées

Agence France Presse

Made in Mérignac

Une chaîne de production installée en Gironde. Cette commande record de l'avion militaire, massive, réjouit le maire de Mérignac, où sont installées les usines qui fabriquent l'appareil. Alain Anziani "se félicite de l’achat de 80 Rafale par les Emirats Arabes Unis. "

Cette commande record assure un plan de charge sur une dizaine d’années pour le site mérignacais. Cette annonce est un signal positif pour l’emploi local et les carnets de commandes des nombreux sous-traitants.

Alain Anziani

communiqué de presse vendredi 3 décembre après-midi

Dassault Aviation est historiquement installé dans la ville, depuis 1950. Le site emploie 1 400 salariés, ce qui en fait le deuxième employeur de la commune. 

→ Voici son implantation sur cette carte de la ville 


"Le site est historiquement spécialisé dans l’assemblage des avions et a livré près de 8.000 appareils civils et militaires depuis sa création. Dassault Aviation travaille avec plusieurs centaines de sous-traitants locaux." rappelle le maire de Mérignac dans son communiqué, rappelant au passage les liens qui unissent la ville et le constructeur d'avions militaires et civiles "Dassault Aviation a toujours placé Mérignac au cœur de sa stratégie de développement."

En 2020, le chiffre d’affaires de Dassault Aviation s’est élevé à 5,5 milliards d’euros. Le Groupe compte 12 440 collaborateurs.

Les Emirats arabes Unis controversés

Ce pays est le cinquième client le plus important de l'industrie de défense française de ces dix dernières années. Il totalise 4,7 milliards d'euros de prises de commandes, selon le rapport du Parlement sur les exportations d'armement de la France. La France est critiquée pour cette proximité, et ces ventes d'armes car certaines d'entre elles ont été utilisées contre le Yémen. Dans ce conflit et cette partie du monde, l'Arabie saoudite et ses alliés sont dans le collimateur d''associations comme Amnesty International qui "dénoncent des violations manifestes des droits humains, dont certaines pourraient constituer des crimes de guerre."

L'élu NPA/LFI de Bordeaux Métropole Philippe Poutou, par ailleurs candidat à  l'élection présidentielle, a d'ailleurs immédiatement réagi sur les réseaux. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.