De nouvelles opportunités pour étudier ou se former en Europe avec ERASMUS +

C'est à Bordeaux qu'est basé le siège français du programme européen ERASMUS +. Avec un budget en hausse de 80 % pour la période 2021-2027, les opportunités se multiplient pour financer un stage, une formation ou des études en Europe. Et ce n'est pas réservé qu'aux étudiants, loin de là.

Erasmus+offre à de nombreux étudiant européens la possibilité de séjourner à l’étranger pour renforcer leurs compétences et s'adapter à un nouveau cadre d'études.
Erasmus+offre à de nombreux étudiant européens la possibilité de séjourner à l’étranger pour renforcer leurs compétences et s'adapter à un nouveau cadre d'études. © Michel Clementz / MaxPPP

C'est l'une des initiatives européennes les plus connues des Français et pas uniquement en raison du succès du film l'Auberge espagnole de Cédric Klapisch en 2002
Depuis sa création en 1987, dix millions d'Européens ont bénéficié  d'Erasmus +, le programme de l’Union européenne pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Et dix millions d'autres pourront le faire d'ici 2027 promet l'institution.

C'est dans le quartier Euratlantique à Bordeaux (rue des Gamins) que le programme européen de formation à l'étranger ERASMUS + est installé
C'est dans le quartier Euratlantique à Bordeaux (rue des Gamins) que le programme européen de formation à l'étranger ERASMUS + est installé © Capture Google Street View

En effet, le Parlement européen a dit Oui le 12 décembre à une hausse de près de 80 % du budget accordé au programme pour la période 2021-2027, soit près de 24 milliards d'euros. Une rallonge inédite qui ouvre de nouvelles perspectives explique-t-on au siège français d'Erasmus + (situé à Bordeaux depuis 2003, dans le cadre la loi de décentralisation des grands acteurs nationaux)
 

Il n' y a pas d'âge pour partir avec Erasmus +

Car aujourd'hui, la réalité est bien loin de la fiction qui a fait le succès du film de Cédric Klapisch.
Certes, les étudiants représentent une grosse part des effectifs du programme : il leur permet notamment de ne pas payer les frais de scolarité locaux grâce aux accords signés.
Mais depuis quelques années, un public plus large est visé et de nouvelles possibilités vont encore se présenter avec la hausse du budget pour 2021-2027.
En 2019, plus de 100 000 Français ont bénéficié du programme. La moitié de ces mobilités était pour un stage en entreprise. 

C'est un levier pour l'emploi. Aujourd'hui, 60 % des jeunes en formation professionnelle et des stagiaires en voie professionnelle sont d'origine sociale populaire et 40 % sont boursiers sur critères sociaux.

Agence Erasmus+ France

La bourse Erasmus + est de 750 à 1 000€ par mois en formation professionnelle et de 170 à 520€ par mois dans l’enseignement supérieur. 

Et contrairement à une idée reçue, les jeunes ne sont pas les seuls bénficiaires du programme européen.
Collégiens, lycéens pro et apprentis sont concernés. Les enseignants (en formation continue), les formateurs, les adultes en formation ou les demandeurs d'emploi peuvent également partir à l'étranger dans ce cadre-là.

En période de choix sur Parcoursup, il faut bien se renseigner sur les possibilités offertes par tel ou tel établissement dans les échanges Erasmus+.
Il faut ensuite anticiper d'au moins six mois son projet de départ.

Plus de mobilités et de partenariats à l'avenir, et pas seulement en Europe

Avec la hausse du budget adopté par le Parlement européen, l'offre de "services" va s'étoffer. La mobilité sera ouverte à un public plus large : la mobilité individuelle sera ainsi possible dès le collège. Les apprentis et les élèves en apprentissage professionnel pourront suivre leur stage hors Europe, comme les étudiants.

Il y a des possibilité de séjours plus courts, de mobilités en groupe (ou individuel) pour les lycéens et leurs enseignants, de multiplication des partenariats entre établissemens scolaires sur des travaux en commun pour donner goût à l'échange international (dès la maternelle) et la possibilité aux adultes en réinsertion de bénéficier de l'aide du programme Erasmus +.

Agence Erasmus+ France

Autre projet : développer un volet numérique pour des mobilités « hybrides », déjà éprouvées avec la crise sanitaire. Cette formule permet d'effectuer des séjours à l'étranger qui se prolongent ensuite à distance, en ligne.
Le séjour à l'étranger pour ses études, sa formation ou un stage peut largement dépasser les frontières de l'Union européenne.
34 pays du continent européen et 167 pays hors Europe sont accessibles en Erasmus+.

Erasmus+ et  Brexit : la fin d'une belle histoire ?

Avec l'Allemagne et l'Espagne ou le Portugal, le Royaume-Uni est l'autre destination phare des candidats français en Erasmus+.
En cas de Brexit, le Royaume Uni sortira des accords Erasmus+ en 2021. Mais il pourra rester partenaire du programme s'il abonde son budget et s'il accepte de payer les frais de scolarité des étudiants européens sur leur sol. 
De nouveaux enjeux, un nouveau programme qui seront au centre des débats de la prochaine conférence annuelle d'Erasmus+ du 14 au 18 janvier, une conférence en ligne en raison de la crise sanitaire.

Les informations pratiques sont à retrouver sur le site Génération Erasmus +.

Page d'accueil du site Génération Erasmus +
Page d'accueil du site Génération Erasmus + © Erasmus

 

Erasmus + à Bordeaux

Le programme Erasmus +  a remplacé les anciens programmes européens d’échanges pour les étudiants (Erasmus), pour les lycéens professionnels et apprentis (Leonardo da Vinci), pour les élèves et enseignants (Comenius), pour les adultes (Grundtvig) et le programme «Jeunesse en action».

Située à Bordeaux dans le quartier Euratlantique, l’Agence Erasmus+ France / Education Formation gère 95% des fonds Erasmus + décentralisés à la France pour la mise en oeuvre des volets éducation et formation du programme Erasmus +, sous tutelle interministérielle et en lien avec la Commission européenne. Le budget français du programme Erasmus + était d'un milliard 200 millions d'euros sur le précédent programme.

L’Agence emploi 130 personnes qui assurent la promotion du programme Erasmus + en France, puis le suivi, l’évaluation et la valorisation des projets Erasmus +

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société europe politique