"On a hâte de retrouver nos clients!" Les boutiques se préparent au déconfinement

Une semaine avant le jour J les commerces préparent la réouverture. Après plus de 40 jours de confinement. Rencontre avec la propriétaire d'une petit boutique de vêtements dans l'agglomération bordelaise.
A une semaine du déconfinement, Virginie Dray propriétaire d'une boutique de vêtements prépare la réouverture
A une semaine du déconfinement, Virginie Dray propriétaire d'une boutique de vêtements prépare la réouverture © C.A./F3Aquitaine
Il faut ranger, dépoussiérer, remettre en rayon...à huit jours du 11 mai fatidique Virginie Dray ne chôme pas dans sa petite boutique de vêtements située sur une artère passante du Bouscat, tout près de Bordeaux.
 

Elle ne semble pas particulièrement inquiète à l'idée de côtoyer à nouveau sa clientèle. "On va mettre la vitre devant la caisse pour tout ce qui est postillon, du gel à disposition, des gants".

Les clients, priés d'utiliser le gel hydroalcoolique dès l'entrée, pourront toucher les penderies et essayer les vêtements. 

"Je vais nettoyer chaque article à la vapeur après chaque essayage et il n'y aura pas plus de trois personnes dans le magasin" explique t-elle tout en reconnaissant que le risque zéro n'existe pas. "On est obligé de faire avec". Réaliste.

Depuis la mi-mars, elle a perçu les 1500 euros du fonds de solidarité alloué aux petites entreprises. "On a eu une aide oui mais plus on est fermé plus les dettes s'accumulent et là j'ai hâte d'ouvrir. Quand on a une affaire qui dort c'est très angoissant".

La clientèle sera t-elle au rendez-vous sans psychose du coronavirus ? Quid de la menace d'un éventuel reconfinement ? Prévoyante, Virginie Dray a décidé d'ouvrir une boutique en ligne. "On pourra ainsi continuer notre activité en s'adaptant à la situation" se rassure t-elle. 

Ce tout nouveau site est en cours de finition. Il sera mis en ligne le jour de l'ouverture, le 11 mai. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie