"On pense à lui", "cette victoire, on lui dédicace" : les messages de soutien à Alberth Elis se multiplient

Alberth Elis, l’attaquant des Girondins de Bordeaux, a été opéré dans la nuit de samedi 24 au dimanche 25 février. Le joueur avait été placé en coma artificiel à la suite d'un traumatisme crânien lors du match contre Guingamp. La nouvelle a provoqué une vague d’émoi parmi les joueurs et les supporters.

Ce dimanche 25 février, à la mi-journée, l’état de santé d’Alberth Elis préoccupe encore beaucoup.

Opération dans la nuit

L’attaquant hondurien des Girondins de Bordeaux a été placé, dès samedi soir, en coma artificiel. Lors de cette 26ᵉ journée de Ligue 2, il a été victime, quarante secondes après le début de match contre Guingamp, d’un gros choc à la tête, provoquant un traumatisme crânien sévère.

Alberth Elis a subi une intervention chirurgicale dans la nuit de samedi à dimanche, au CHU Pellegrin, à Bordeaux. Cette dernière se serait bien déroulée et le joueur serait en salle de récupération. Des nouvelles qui se veulent rassurantes. Cependant, pour nos confrères de France Bleu, son état reste "préoccupant". "À cet instant, il est encore impossible de se prononcer sur le pronostic vital et fonctionnel d’Alberth", indique le club des Girondins, dans un communiqué.

Le club indique également qu'une cellule psychologique va être mise en place pour "accompagner les salariés du club dans ces moments difficiles". 

"On lui dédicace cette victoire"

Un choc qui s’est aussi propagé à la sphère footballistique. Son ancien entraîneur brestois, Eric Roy a débuté sa conférence de presse en lui “apportant toutes nos pensées. Il était notre joueur en deuxième partie de saison, on pense à lui. On sait que malheureusement, c'est aussi un sport de contact qui peut être dangereux”, indique Eric Roy.

Dès la sortie du match, ce samedi soir, ses collègues ont tenu à dédier leur victoire contre Guingamp à Alberth Elis. “Cette victoire, on lui dédicace. C’est dans ces moments qu’on se rend compte que ça peut aller très vite”, regrette Gaêtan Weissbeck, milieu bordelais. 

Aux premières loges, Jérémy Livolant remplace l’attaquant. “Je voyais qu’il n'était pas très bien. C’était dur de le voir sortir avec le masque. Ce soir, on l’a fait pour lui, et on va prier pour que tout aille bien”, confie le milieu bordelais. 

Des réactions saluées par le président des Girondins de Bordeaux. “Nous remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui ont manifesté leur soutien à Alberth et à ses proches, en particulier les clubs partout en France. Vos mots nous font chaud au cœur et sont une grande force dans le combat que mène Alberth", a indiqué Gérard Lopez.

Kylian Mbappé et la LFP

Sur les réseaux, le capitaine de l’équipe de France, Kylian Mbappé a, lui aussi, adressé ses "pensées positives" dans une story sur Instagram, tout comme la Ligue de football professionnelle ainsi qu'une dizaine de clubs dont Toulouse, Pau ou encore Saint-Etienne qui se dit "gravement touché" par la nouvelle.

À 28 ans, Alberth Elis, surnommé "la panthère", est une star du football hondurien. Il a commencé son aventure européenne en 2020 à Boavista, au Portugal, détenu en partie par Gérard Lopez, le propriétaire des Girondins. Lors de sa première saison à Bordeaux, en 2021/2022, s’il inscrit neuf buts en vingt matchs, en Ligue 1, il ne peut empêcher la relégation du club. Après un passage en prêt à Brest en Ligue 1, il est revenu à Bordeaux à l’été 2023.