Plusieurs milliers d'automobilistes contrôlés la nuit de la St Sylvestre et des centaines de contrevenants en Gironde

La préfecture vient de communiquer les chiffres des contrôles routiers effectués la nuit du 31 au 1er dans la zone gendarmerie. 8% se sont révélés positifs. Les détails.

400 gendarmes étaient mobilisés aux bords des routes en cette soirée de réveillon
400 gendarmes étaient mobilisés aux bords des routes en cette soirée de réveillon © F3Aquitaine
1282 contrôles ont été effectués par les quelques 400 gendarmes mobilisés toute la soirée et toute la nuit aux abords des routes du département.

Sur ces 1282 contrôles, 67 ont révélé un taux d'alcoolémie positif compris entre 0,5 et 0,79 gramme par litre de sang.
L'infraction donne lieu à une contravention de 135 euros et à un retrait de 6 points sur le permis.

36 automobilistes présentaient un taux supérieur à 0,8 gramme par litre de sang. Ce qui constitue un délit.

La sanction immédiate est la suspension du permis et l'immobilisation du véhicule. Un juge se saisira ensuite du dossier.
Le conducteur est passible d'une amende pouvant atteindre les 4500 euros. Il encourt également un retrait de permis et dans les cas les plus graves, une peine de prison.

Il est nécessaire de rappeler que la conduite en état d'ivresse est à l'origine d'un tiers des accidents mortels. Elle est aussi la deuxième cause de décès sur la route après les excès de vitesse.

L'alcool réduit le champ visuel et ralenti les réflexes. S'il provoque un effet euphorisant donnant un sentiment de grande confiance, il altère en réalité les notions de distance et augmente la sensibilité à la lumière.

Les forces de l'ordre avaient pour consigne une tolérance zéro pour le réveillon du jour de l'an. Une de nos équipes a assisté à un contrôle sur la route de St Jean d'Illac.
 
Plusieurs milliers d'automobilistes contrôlés la nuit de la St Sylvestre en Gironde

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter