• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Porter plainte en quelques clics, c'est possible

Le site Pré-plainte en ligne pour porter plainte en une vingtaine de minutes / © christine le hesran
Le site Pré-plainte en ligne pour porter plainte en une vingtaine de minutes / © christine le hesran

Quand il faut porter plainte pour vol ou agression, c'est toujours un mauvais moment à passer. Il faut savoir que l'on peut faire les démarches sur internet, à domicile ou au calme. Le service, actif depuis 2013, prend son envol. Objectif à Bordeaux : 40 % des plaintes enregistrées via le site. 

Par Christine Le Hesran

Il y a de quoi être en colère ou abattu. Victime d'agression ou de vol, c'est toujours un mauvais moment à passer quand il faut aller porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. 

Alors autant le faire depuis la maison ou un lieu connecté en renseignant un formulaire de "pré-plainte" en ligne sur le site dédié du ministère de l'intérieur. 
Vous êtes ensuite contacté pour un rendez-vous au commissariat ou à la gendarmerie pour signer le document.
Depuis 2013, les deux institutions ont investi cet univers dématérialisé


Un quart des plaintes via internet à Bordeaux



Le commissaire divisionnaire Eric Krust, du commissariat de Bordeaux, encourage cette nouvelle démarche : " Pour nous, ça représente environ 1 100 pré-plaintes en ligne par mois, c'est quand même un chiffre honorable, soit 25 % des plaintes recueillies. "

Si nous arrivions à 40 %, ce serait un très beau résultat. 
 

Le cap est alors fixé pour l'atteindre. Le commissaire favorise des aménagements comme cette borne installée à l'accueil du commissariat principal de Bordeaux. Les fonctionnaires de police orientent le ou la plaignant.e vers cet outil pour remplir le formulaire en ligne. 

On peut bien sûr le faire aussi plus au calme chez soi, ce qui permet aussi de réunir les éléments qui vont être utiles à ce dépôt : les pièces justificatives, les photos, les factures, les numéros de série des objets dérobés par exemple. 
 
Les explication du commissaire divisionnaire Eric Krust 
Le commissaire divisionnaire Eric Krust explique la montée en puissance de la pré-plainte en ligne à Bordeaux.

 

Plus de temps pour les victimes de violence 



Pour les plaignants, c'est un gain de temps.

Quand les personnes vont se rendre au commissariat, elles vont être reçues dans les cinq à dix minutes pour la signer. 

C'est l'objectif recherché par le Ministère de l'intérieur, mais ce n'est pas le seul. 
Le temps également gagné par les personnels de police est consacré au victimes qui arrivent en grand stress. 

Ça nous permet de gagner du potentiel pour le consacrer à des personnes qui exigent beaucoup d'écoute, dans le cas des violence faites au femmes ou agressions violentes. 


Car les pré-plainte en ligne concernent essentiellement les vols : 80%, des vols simples dans 12% des cas. Téléphone, vélo, porte-feuille volés sur la voie publique ou des lieux publics. 

Puis suivent les dégradations de biens et enfin les escroqueries. La pré-plainte en quelques clics gagne du terrain après un démarrage fastidieux en 2013. Elle est en plein décollage depuis le printemps sur la métropole bordelaise. 

Les vélos volés en ligne

Votre vélo a été volé ? Outre la pré-plainte en ligne qui se prête à ce type de vol, vous pouvez également consulter le site dédié à Bordeaux. 

 
 




 

Quelques repères :

4500 plaintes reçues par mois par la police à Bordeaux

Sur le même sujet

Les travaux illéguax ont repris au lac de Caussade

Les + Lus