La préfecture fait fermer la discothèque bordelaise “La Plage” pour quinze jours

L'entrée de la discothèque La Plage, situé quai de Paludate à Bordeaux. / © Google Street view
L'entrée de la discothèque La Plage, situé quai de Paludate à Bordeaux. / © Google Street view

"Considérant la multiplication d'incidents et d'actes de violences" à la discothèque La Plage à Bordeaux, le préfet de la région Nouvelle-Aquitaine a pris un arrêté pour faire fermer l'établissement pendant 15 jours. Il met en cause le service de sécurité de la discothèque. 

Par AR

Entre le 1er janvier 2017 et le 4 mars 2018, 54 plaintes pour des faits de violences, mettant en cause le service de sécurité de La Plage ont été recensées, contre seulement 25 plaintes pour l'ensemble des 26 établissements du même type de Bordeaux et de sa périphérie, relève la préfecture de Gironde dans son arrêté de fermeture temporaire. 

En raison du "climat de violence" instauré par les agents de sécurité, et du nombre de plaintes relevées, La Plage devra donc fermer ses portes durant quinze jours. 
 
L'utilisation de lacrymogènes sur la voie publique par les agents est aussi pointée par les représentants de l'Etat, qui constatent une "défaillance dans l'organisation du travail du service de sécurité". 

Consulter l'arrêté de fermeture de La Plage. 

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus