REPLAY. Bis, le magazine de la curiosité avec Marie Sylvie Bitarelle à Malagar Saint-Maixant en Gironde

Publié le
Écrit par France Télévisions

Le domaine de Malagar est une propriété située à Saint-Maixant dans le département de la Gironde en France. L'histoire de Malagar est intimement liée à l'écrivain François Mauriac (1885-1970) pour qui ce fut une demeure familiale où il séjourna régulièrement et dont il fit son lieu d’inspiration privilégié. Donné à la région Nouvelle-Aquitaine en 1985, le domaine accueille depuis 1986 l'association du Centre François-Mauriac de Malagar.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Tout nouvellement restauré, Malagar est à la fois lieu de promenade et de flânerie, pôle de ressources documentaires et outil de médiation à destination des scolaires et des étudiants. Chaque année, sa riche programmation culturelle alterne balades littéraires, expositions, projections de films, concerts et ballets contemporains, ateliers jardins, lectures dans le parc par de grands comédiens français.      

Au Domaine de Malagar, Leïla Kaddour-Boudadi rencontre Marie-Sylvie Bitarelle, directrice du lieu. En déambulant dans la maison, celle-ci évoque l’histoire personnelle qu’elle partage avec ce domaine et l’atmosphère très intime qui se dégage des pièces d’habitation restée intactes, comme si la famille Mauriac habitait encore ici. Elle revient sur l’importance de cet écrivain, sacré Prix Nobel de Littérature en 1952, dont les grands romans ont marqué la mémoire collective des Français (Le Nœud de Vipères, Thérèse Desqueyroux, Génitrix, Le Baiser au Lépreux).    

Les rencontres de Bis 

  • Après une carrière de designer textile, Florence Schrobiltgen est devenue peintre sumi-e, un mouvement de la peinture japonaise qui se caractérise par l’usage de l'encre noire sur papier de riz, la prédominance du paysage comme sujet et la proximité avec la philosophie du bouddhisme zen. Le fil rouge de son œuvre reste végétal et donne une représentation poétique de la nature, notamment des paysages girondins. Une des particularités du travail de Florence Schrobiltgen est de présenter des « kakemono », qui désignent au Japon, des peintures sur rouleaux de soie. BIS est allé lui rendre visite dans son atelier de Sauternes.   

Marie-Sylvie explique à Leïla que l’autre attrait de Malagar, ce sont les nombreux temps forts culturels qui viennent rythmer les saisons. Outre le Prix François Mauriac qui récompense chaque année de jeunes écrivains, Malagar propose de nombreuses activités à tous les publics dans le cadre de journées spéciales : balades littéraires à vélo, expositions, projections de films, concerts et ballets contemporains, ateliers jardins, lectures dans le parc par de grands comédiens français.  En 2022, la célébration des 70 ans du Prix Nobel de Littérature reçu par Mauriac fera l’objet d’un spectacle théâtral donné dans le jardin.    

  •  À La Réole, La Petite Populaire est un projet collectif de développement culturel de proximité installé dans un lieu hybride, à la fois bar associatif, salle de spectacle et espace pour des ateliers de loisirs et d’éducation artistique. Depuis 7 ans, on s’y retrouve pour sa programmation exigeante et originale (concerts, spectacle vivant, afterworks) et ses moments de convivialité… Rencontre avec David Lespes, à l’origine de cette association qui favorise les rencontres et la mixité sociale autour de la culture.  

 

  • Dans le parc de Malagar, Leïla retrouve Souleymane Diamanka, slammeur et écrivain franco-sénagalais né à Bordeaux, venu donner ici son nouveau spectacle. Amateur des poèmes de Mauriac, il a découvert ce lieu récemment en compagnie du petit-fils de l’écrivain. Une rencontre qui l’a ramené cette année pour donner des ateliers slam à des adolescents du Sud Gironde. Avec Leïla, il évoque son amour des mots, de l’oralité, du métissage de sa langue peule et du français et comment il traduit tout cela sur scène : une sorte d’atelier de création auquel participent ses jeunes élèves les plus doués. 

 

  • Bruno Lacombe est un conteur intarissable sur l’histoire du Sud Gironde. Au point de partager sa passion du patrimoine en organisant autour de la gare de Langon des balades commentées pour les curieux. Avec sa gouaille de Gascon, il évoque le célèbre « Crime de Langon » qui secoua la France entière en 1907, la saga familiale des Oliver, fameux représentants de la gastronomie française et les entrepôts de tabac qui firent la prospérité de ce territoire. BIS l’a suivi dans l’une de ses balades.   

 

  • Dans l’allée de cyprès de Malagar, Leïla déambule avec Céline Lacombe, directrice du festival Les Nuits Atypiques de Langon. Loin des autoroutes culturelles, ce festival itinérant propose depuis plus de 30 ans une programmation engagée autour des musiques du monde et des musiques traditionnelles occitanes. Pendant sept semaines, se succèdent dans 10 communes du Sud Gironde des concerts, des bals trad, des projections de documentaires, des rencontre-débats au plus près des artistes. Avec Leïla, Céline Lacombe reviendra sur les grands moments du festival où sont passés Cesaria Evora, Emir Kusturica, Compay Segundo, Manu Chao, Manu Dibango et nous dévoilera le temps forts de l’édition 2022 : le Trio Joubran, le Bénin International Musical ou encore le célèbre conteur Yannick Jaulin et son groupe de rock.    

 

Dans le village médiéval de Saint-Macaire, le collectif Simone et Les Mauhargats œuvre pour le développement d’activités artistiques et artisanales, la promotion de l’artisanat d’art et l’accès à la culture en milieu rural. Il s’appuie sur un tiers-lieu, une boutique partagée (25 artisans et créateurs), une galerie d’expositions (6 par an), et un espace atelier et de travail partagé. BIS est allé rencontrer les femmes qui sont à l’origine de ce projet.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité