Pour sensibiliser les jeunes au VIH/SIDA, le Solibus fait étape à Bordeaux

"On a l'impression que les jeunes sont encore moins informés qu'avant", souligne Daphnée Fenaux, responsable du projet Solibus. / © Frace 3 Aquitaine
"On a l'impression que les jeunes sont encore moins informés qu'avant", souligne Daphnée Fenaux, responsable du projet Solibus. / © Frace 3 Aquitaine

Ce dimanche 15 avril, le "Solibus" a fait escale à Bordeaux. L'objectif ? Sensibiliser la population, et particulièrement les moins de 25 ans, aux risques de contamination par le VIH. Selon un sondage, 21% des 15-24 ans pensent que le virus peut se transmettre par un baiser. 

Par AR (avec AFP)

Lors du dernier Sidaction, l'association du même nom a dévoilé un sondage montrant que les 15-24 ans étaient particulièrement mal informés sur les modes de transmission du VIH et des autres maladies sexuellement transmissibles. 

Par exemple, 18% des sondés pensent que le virus peut se transmettre au contact de la transpiration d'une personne séropositive (soit une augmentation de 8 points depuis 2015). Et 19% que la pilule contraceptive d'urgence peut empêcher la transmission du virus (+9 points par rapport à 2015). 

Pour contrer ces idées fausses, les militants associatifs du Solibus organisent un "road-trip" de prévention, et se sont arrêtés sur la place de la Victoire à Bordeaux ce dimanche 15 avril


Pour sensibiliser les jeunes aux risques du VIH/SIDA, le Solibus fait étape à Bordeaux
Intervenants : Angélique, bordelaise, Archibald, pharmacien, Dorine étudiante Master Droit, Eliot, Daphnée Fenaux, responsable projet Solibus Equipe : MONDON Patricia, ARFEL Christèle

Chaque année en France, environ 6.000 personnes découvrent leur séropositivité au VIH, dont plus d'un quart (27%) à un stade avancé de l'infection, selon les chiffres officiels.
 
 

Sur le même sujet

bordeaux : forte progression de Airbnb

Près de chez vous

Les + Lus