Sur Facebook, un compte arnaque des clients en proposant de faux billets de tram et de bus : TBM appelle à la vigilance

Depuis près d'une semaine, un compte Facebook arnaque des clients et tente de les alpaguer en proposant de faux tickets de transports à Bordeaux. Informé, le transporteur TBM appelle les voyageurs à la prudence et va porter plainte d'ici la fin de semaine.

Les pirates informatiques regorgent d'idées pour arnaquer sur Internet, notamment sur Facebook. Cette fois, certains se font passer pour TBM, le régisseur des transports à Bordeaux. Depuis six jours, le compte "Carte de transport Bordeaux" propose des faux tickets de transport, à prix cassés : 2,35 euros seulement pour une carte valable 365 jours.

Un jeu pour amadouer l'internaute

Sous la publication Facebook, des commentaires issus de comptes suspects attestent avoir reçu la carte et expriment leur satisfaction. En cliquant sur le lien, et après avoir répondu à trois brèves questions, le site indique "Aujourd'hui, 1er février, vous avez la possibilité de gagner une carte de transport TBM Transports !". Un jeu de clics pour gagner une fausse carte après un paiement et le remplissage d'un formulaire. "Le colis sera livré dans un délai de 5 à 7 jours", indique ce lien frauduleux. 

Informé lundi de la supercherie, TBM s'est fendu d'un post sur ses réseaux sociaux jeudi 15 février pour alerter ses usagers. "Depuis plusieurs jours, une page illégitime fait la promotion sur Instagram et Facebook d'abonnements TBM à un prix excessivement bas et des liens de vente (tous différents) ne menant pas sur InfoTBM.com" informe le transporteur.

Cette page est FAUSSE, et ces ventes sont bien sûr une ARNAQUE.

Transports Bordeaux Métropole

Signaler au maximum

Contacté, TBM assure "prendre la question au sérieux". Le transporteur "essaie de faire le plus de signalements possibles sur Facebook", sans avoir de retour positif de la part du réseau social pour le moment. "Personne n'a dit s'être fait arnaquer", assure TBM, qui "invite le plus de gens possible à signaler ce compte".

Selon le transporteur, une cliente a eu un retour négatif de Facebook après un signalement. Ce compte existe toujours et agit librement sur la plateforme. Une position renforcée par un "sponsoring" de publications, qui lui permet d'apparaître régulièrement dans les suggestions Facebook. 

"Nous faisons les démarches nécessaires et une plainte sera déposée d'ici demain" conclut TBM, dupé de la sorte pour la première fois sur les réseaux sociaux.