• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Top 14 - Bordeaux-Bègles: Serin a “peur” du changement de manager

© AFP
© AFP

Le demi du mêlée du XV de France Baptiste Serin a "peur" du nouveau changement d'entraîneur dans son club, l'Union Bordeaux-Bègles, que
Rory Teague vient de quitter moins d'un an après sa nomination comme manager.

Par C.O avec AFP


 "J'ai peur de rechanger, même si je serai à 5.000% derrière (le nouveau manager) Joe Worsley", a déclaré le N.9, trois jours après l'annonce du départ de Teague "d'un accord commun" avec le club et de son remplacement par Worsley, jusqu'ici entraîneur adjoint en charge de la défense.

    "Ce n'est pas évident pour les joueurs, qui en pâtissent en premier", a ajouté l'international, interrogé par la presse à Marcoussis avant le départ des Bleus jeudi après-midi pour Lille où ils affronteront samedi l'Argentine.
   "Ce n'est pas facile parce que le groupe doit se relever, il faut recommencer un cycle avec un autre entraîneur. Il y avait des joueurs qui étaient en place: est-ce qu'ils vont être en place avec le nouvel entraîneur ? Tu crées une dynamique: est-ce que tu vas l'avoir avec ce nouveau coach ?", craint le joueur, qui quittera son club formateur pour Toulon à la fin de la saison.

    "On avait mis une dynamique en place. Rory, c'est un caractère trempé, un mec passionné. Cela allait avec certains, pas avec d'autres: pour moi ça n'allait pas au début, ça allait après", a expliqué Serin.

    Il a été prévenu lundi matin par téléphone par le président de l'UBB Laurent Marti, en même temps que Jefferson Poirot, capitaine de l'UBB également retenu à Marcoussis, et les autres joueurs.

    "Je suis habitué (aux valses des managers), entre ici et l'équipe de France", a plaisanté Serin. Le club girondin peine à trouver une stabilité dans son encadrement: Raphaël Ibanez a été mis de côté au printemps 2017 pour mauvais résultats, et son successeur Jacques Brunel est parti au bout d'une demi-saison en remplacement...du sélectionneur national Guy Novès, également limogé.
 
    
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus